Menu
S'identifier

Edouard Philippe inaugure le siège marseillais de Ceva Logistics

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 18.11.2019 | Dernière Mise à jour : 18.11.2019

De gauche à droite : Rodolphe Saadé, le pdg du groupe CMA-CGM, la ministre de la transition écologique et solidaire Élisabeth Borne, le premier ministre Edouard Philippe, et Renaud Muselier, le président de la Région PACA.

Crédit photo CMA CGM

Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Transition Écologique et Solidaire Élisabeth Borne ont inauguré, le 14 novembre, le nouveau siège social de Ceva Logistics, au cœur des Docks à Marseille, à quelques encablures de la tour CMA CGM. Un site qui permet la création immédiate de 200 emplois. 

Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Transition Écologique et Solidaire Élisabeth Borne ont inauguré le 14 novembre le nouveau siège social de Ceva Logistics (2 400 m2), au cœur des Docks à Marseille, à quelques encablures de la tour CMA CGM. Passé sous la coupe de la compagnie maritime en avril dernier, le 3PL helvétique aux 7 milliards de dollars (6,3 millions d'euros) de chiffre d'affaires (CA) permet ainsi la création immédiate de 200 emplois sur le territoire, issus de 25 nationalités différentes.

"De plus en plus, nos clients nous demandent de pouvoir élargir notre offre de transport vers une solution complète. Ils souhaitent nous confier l’intégralité de leur chaîne logistique combinant transport maritime, terrestre, aérien et solutions d’entreposage. C’est pour répondre à cette demande que nous avons décidé d’acquérir Ceva, à l’époque détenue par des fonds américains. L’une de nos premières décisions a été d’implanter le siège de Ceva ici, à Marseille, proche du siège mondial du groupe CMA CGM", a expliqué le président Rodolphe Saadé, en précisant que Ceva Logistics deviendrait dès 2020 une entreprise française.

Aussi importante que le luxe et l’aéronautique

Pour remettre à flots le 3PL, en proie à des difficultés financières, le capitaine de CMA CGM a annoncé que le plan de redressement passait par la digitalisation de l’entreprise. "Une fois la rentabilité de Ceva atteinte, nous nous attacherons à la faire grandir à travers un plan de croissance ambitieuse", a-t-il complété.

Saluant cette "bonne nouvelle", le premier ministre Edouard Philippe, venu également assister au Conseil national de l’industrie délocalisé, a tenu à rappeler l’importance des activités logistiques dans le paysage français. "L’intelligence de la logistique est au cœur du développement économique. Ce n’est pas l’industrie la plus spectaculaire, la plus branchée, mails elle est tout aussi importante que le luxe et l’aéronautique", a déclaré le premier ministre.Ceva Logistics possède 9  millions de m2 répartis sur 750 entrepôts dans le monde. Le groupe emploie quelque 78 000 personnes et compte parmi ses clients Airbus, Renault, Carrefour, Dell, Uniqlo, et Rolls Royce. En 2018, Ceva a organisé le transport de 477 000 tonnes de fret aérien, 2,2 millions de tonnes de fret routier et 787 000 conteneurs EVP de fret maritime.

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format