Menu
S'identifier

DHL Express programme au moins 450 embauches pour le e-commerce

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 02.07.2019 | Dernière Mise à jour : 02.07.2019

Pour mener à bien ses recrutements, DHL Express n'a pas lésiné à renforcer le lien avec un certain nombre d'établissements tels que Paris Dauphine ou l'Université Paris Est Créteil Val-de-Marne.

Crédit photo DHL

Au moins 450 personnes vont rejoindre les effectifs de 2 800 personnes des 55 agences que diétient DHL Express France, avant fin 2019. Des embauches si massives sont motivées par la croissance de l'activité e-commerce.

Un imposant programme d'embauches est prévu pour cette année par DHL Express France : au total, plus de 450 pesonnes devraient être recrutées, dont 280 pour des postes d'agents de quai, trafic, d'exploitation, manutentionnaires et superviseurs. En effet, la société s'attend à une hausse des volumes liée au e-commerce de 6 %, après avoir enregistré une augmentation de + 7 % en 2018. "Un colis sur trois importé par DHL Express concerne des livraisons aux particuliers contre seulement 2 % en 2010 ! ", a récemment souligné le Pdg, Philippe Prétat.

Les nouvelles embauches concernent aussi la force commerciale et le service clients. Dans le premier cas, 22 nouvelles recrues viendront étoffer la force de vente présente au Bourget et notamment le nouveau service "micro-clients" (profils Bac + 4 et Bac + 5). Les commerciaux de terrain (300, effectif à ce jour) sont également appelés à croître (profils recherchés Bac + 5). De plus, un nouveau département dédié aux ventes a été mis en place avec la nomination de deux responsables régionaux ventes (pour les zones Sud et Paris) ainsi que trois nouveaux postes d'assistants commerciaux.

Parallèlement, 60 personnes sont recherchées pour le service clients pour ses deux sites du Bourget et de Lyon (Bac + 2, Bac + 3). 

Des partenariats multiples

Pour mener à bien ses recrutements, DHL Express n'a pas lésiné à renforcer le lien avec un certain nombre d'établissements tels que Paris Dauphine ou l'Université Paris Est Créteil Val-de-Marne. Par ailleurs, ces accords concernent aussi bien les recrutements pour l'activité route que pour l'aérien. À ce sujet, la société a mis en place une Customs Academy, que viennent d'intégrer 10 nouveaux collaborateurs pour parfaire leurs compétences en matière de douanes et se préparer au scénario post-Brexit. Dans l'aérien, c'est le nouveau hub de Paris Charles de Gaulle, prévu en 2021, qui sera demandeur de ressources. D'où les partenariats avec ISTELI et l'ENAC.

9 M€ d'investissements

DHL Express France a également prévu d'importants investissements, de l'ordre de 9 M€ pour ses agences. Cette année, les sites de Annecy et de Mulhouse seront remplacés par deux sites plus importants pour mieux gérer la hausse de l'activité. La plateforme aérienne de Marseille et l'agence de Nice sont aussi concernées par ces investissements qui visent de manière générale à l'extension ou à la modernisation des sites existants.

Auteur

  • SILVIA LE GOFF

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format