Menu
S'identifier

Cogepart ouvre son premier entrepôt de logistique urbaine à Clichy

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 08.09.2021 | Dernière Mise à jour : 08.09.2021

Déployer des espaces logistiques urbains (ELU) aux portes des villes, c'est livrer plus efficacement en mobilité douce : en trottinette électrique, vélo cargo, triporteur ou véhicule électrique.

Crédit photo Cogepart

Pour livrer propre, efficace et sans bruit, Cogepart ouvre, cette semaine, son premier espace logistique urbain à Clichy, aux portes de Paris. Grâce à sa section frais il sera dédié à l'alimentaire. Les clients seront servis en trottinettes électriques, vélos cargos, triporteurs ou véhicules électriques.

Moins d’encombrement, de pollution, de nuisance sonore et plus de sécurité. Face à l’explosion du e-commerce notamment, s’est imposée à Cogepart une solution : déployer des espaces logistiques urbains (ELU) aux portes des villes pour livrer plus efficacement en mobilité douce : trottinettes électriques, vélos cargos, triporteurs ou véhicules électriques. Le premier, un hub de 200 m2, ouvre cette semaine à Clichy, dans les Hauts-de-Seine. 

Dédié à l'alimentaire

"Avec l’ouverture de notre nouvel ELU à Clichy et en s’appuyant sur une flotte décarbonée – véhicules électriques ou mobilité douce –, nous sommes aujourd'hui en mesure de répondre au mieux et de façon plus écologique aux demandes de plus en plus nombreuses et aux besoins spécifiques en matière de livraison hyper urbaine de nos clients en région parisienne", confie Romain Gayot, Directeur général du développement de Cogepart

Grâce à une section frais, le spécialiste de la livraison du dernier kilomètre pourra servir ses clients en produits alimentaires émanant des commerces de proximité, de la grande distribution et des traiteurs haut de gamme, activité qui a particulièrement le vent en poupe. D’autres ELU doivent ouvrir d’ici quelques mois.

Relever un double défi

"La nécessité de repenser les livraisons en ville était déjà identifiée, sous l’angle de la pollution, des nuisances sonores, de l’encombrement et de la sécurité. Dans un contexte d’explosion du e-commerce et des livraisons alimentaires, la logistique urbaine doit désormais relever le double défi de son insertion harmonieuse dans la ville de demain", poursuit Romain Gayot.

A l’origine, Cogepart officie sur les secteurs de la grande distribution alimentaire, le mobilier, le e-commerce et les pièces automobiles de seconde monte. Il possède un réseau de 68 agences dans 4 pays. Le prestataire s’appuie sur une flotte de 2 000 véhicules et emploie 2 000 personnes, dont 1 600 agents de transport.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format