Menu
S'identifier

Transports Béade (47)

Transports Beade : Sarrion et Mandico prennent la main

Actualités | publié le : 15.07.2020 | Dernière Mise à jour : 15.07.2020

L'entreprise Bease est spécialisée dans le lot complet, le groupage (1 à 33 palettes) et la distribution exploite une flotte d’une cinquantaine de moteurs et possède une agence à Bordeaux.

Crédit photo DR

Les Transports Béade viennent d'être repris par les groupes Sarrion et Mandico. Lesquels ont constitué une holding (60 % – 40 %) qui reprend 100 % de l’immobilier et du fonds de commerce. Béade pèse un volume d’affaires de 9 millions d'euros et emploie 75 salariés.

En 2007, Gérard Béade sait que ses deux filles ne s’inscrivent pas dans la succession de l’entreprise familiale. Dans le même temps, les dirigeants du groupement Astre ne souhaitent pas que cette entreprise qui abrite le hub Palet System pour la région Sud-Ouest – le réseau palettes du groupement – quitte son giron. Une solution de reprise interne (à quatre) est alors mise sur pied : les Transports Béade, implantés à Colayrac-Saint-Cirq, près d’Agen, passent sous le contrôle de Vingeanne Transport (52), Gamba et Rota (10), Legendre (28) et Desjouis (61), quatre astriens bon teint qui constituent pour l’occasion une holding commune.

Treize ans plus tard, les quatre transporteurs ont souhaité réaliser et ont mis en vente les Transports Béade. Cette fois-ci, c’est une solution à deux qui a été trouvée, avec le groupe Sarrion et Mandico. Lesquels ont constitué une holding (60 % – 40 %) qui reprend 100 % de l’immobilier et du fonds de commerce. Béade pèse un volume d’affaires de 9 millions d'euros (M€) – l’entreprise n’a pas grandi depuis 2007 mais reste saine, selon un observateur – et emploie 75 salariés.

Trois types de compétences

Cette société spécialisée dans le lot complet, le groupage (1 à 33 palettes) et la distribution exploite une flotte d’une cinquantaine de moteurs et possède une agence à Bordeaux. Béade rejoint donc le groupe Sarrion et Mandico. Le premier, basé à La Rochelle, emploie près de 850 salariés pour un chiffre d’affaires voisin de 95 M€. Il est présent dans le general cargo, le container, l’exceptionnel, le vrac, le déménagement, la location de véhicules avec chauffeur. Le groupe de Franck Sarrion possède 20 agences et filiales en France et 60 000 m2 d’entrepôts.

De son côté, Mandico, implanté à Grisolles, près de Montauban, opère dans le general cargo, le vrac, le plateau, le porteur-grue, le porte-voitures et la logistique (3 000 m2). L’entreprise de Mathieu Mandico dégage un revenu de 8,8 M€ et emploie 80 salariés (70 camions).

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format