Menu
S'identifier

Tesla pourrait travailler avec Mercedes sur le Sprinter

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 26.11.2018 | Dernière Mise à jour : 26.11.2018

La possibilité de recourir à la batterie de 100 kWh de Tesla (à condition qu’elle soit compatible) permettrait d’étendre l’autonomie de l’eSprinter à 257 km.

Crédit photo Mercedes

Tesla souhaite lancer à terme un petit utilitaire électrique, dont le développement pourrait être assuré conjointement avec Mercedes sur une base de Sprinter.

Vers un nouveau rapprochement Tesla/Daimer ? Le 19 novembre, lors d’un échange sur les médias sociaux, le Pdg de Tesla, Elon Musk, a déclaré qu’il n’excluait pas la possibilité d’un codéveloppement d'une fourgonnette électrique. "Il pourrait être intéressant de travailler avec Mercedes sur un Sprinter électrique. C'est un bon utilitaire. Nous allons nous renseigner", a-t-il tweeté. Pour rappel, Tesla a opéré comme sous-traitant pour Mercedes entre 2009 et 2014, en travaillant notamment sur les versions électriques de la Classe B et de la Smart.

Avec ou sans Daimler

À présent, Elon Musk entend développer un petit utilitaire électrique, avec ou sans Daimler. "Nous pourrions recevoir la caisse de la part de Daimler en gardant notre batterie, notre moteur et la partie software, ce qui nous permettrait de lancer un modèle plus tôt. Ou bien attendre un peu plus et tout faire tout seul, ce qui ne fera pas une grosse différence au nombre de véhicules produits", expose-t-il, en précisant que ce modèle n’a rien de prioritaire et qu’il passera derrière d’autres projets plus urgents : le développement du modèle Y, les tuiles solaires, le Semi et le roadster.

Autonomie boostée

Dans une interview au journal polonais de Rzeczpospolita, accordé début novembre, le CEO de Daimler, Dieter Zetsche, avait préalablement déclaré qu'une "coopération à l'avenir [n’était] pas exclue" avec Tesla, même s'il préférait que les deux sociétés restent concurrentes. Mercedes n’a en effet pas eu besoin des services d’Elon Musk pour préparer le lancement de l’eSprinter, prévu en 2019.

La branche utilitaire de Mercedes a investi 150 M€ dans l'électrification de ses véhicules commerciaux via son programme adVANce. Le Sprinter électrique de Daimler sera commercialisé avec des batteries de 41 et 55 kilowatts-heures (kWh), autorisant une autonomie de 114 et 146 km. Il n’empêche, la possibilité de recourir à la batterie de 100 kWh de Tesla (à condition qu’elle soit compatible) permettrait d’étendre l’autonomie de l’eSprinter à 257 km. De quoi rallonger quelques tournées.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format