Menu
S'identifier

SITL 2019 : rendre les chaînes logistiques compétitives

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 28.03.2019 | Dernière Mise à jour : 28.03.2019

L'inauguration de la SITL, Porte de Versailles à Paris, était l'occasion pour la ministre de revenir sur les différents dispositifs mis en place par le gouvernement.

Crédit photo Sylvie Mugular

Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a inauguré la SITL le 26 mars. L’occasion de rappeler les divers leviers développés par le gouvernement pour accompagner la filière face aux enjeux environnementaux, numériques et sociétaux. 

La filière du transport et de la logistique représente 10 % du PIB pour 1,8 à 1,9 million d’emplois et "constitue le système cardiovasculaire de notre économie, indispensable aux autres secteurs. De sa performance dépend la vitalité de notre économie et de notre activité", a souligné Élisabeth Borne au cours de l’inauguration de la SITL, organisée du 26 au 28 mars. Le projet de loi d’Orientation des mobilités (LOM), actuellement examiné au Sénat, vise à être l’un des vecteurs du développement de la compétitivité des chaînes logistiques en France. Par exemple, en termes d’infrastructures, le projet de loi entend donner une visibilité en matière de programmation des infrastructures routières, ferroviaires et fluviales sur les dix prochaines années, avec une perspective de 13,4 Md€ sur le quinquennat.

Environnement

Concernant la transition énergétique, plusieurs outils ont été lancés pour accompagner les acteurs de la filière, a rappelé Élisabeth Borne. Le taux de TICPE applicable au GNV est ainsi gelé à sa valeur de 2017 jusqu’en 2022 et le dispositif de suramortissement pour les PL propres, pérennisé jusqu’en 2021, inclut désormais de nouvelles motorisations – l’électrique et l’hydrogène.

Par ailleurs, un taux majoré à 60 % pour les véhicules lourds de moins de 16 tonnes utilisant des énergies propres a été créé. Enfin, parmi les mesures les plus récentes, Patrick Daher, président du groupe Daher, et Éric Hémar, président du groupe ID Logistics, et président de l’Union TLF, se sont vu confier la mission d’identifier l’ensemble des leviers pour développer la compétitivité des chaînes logistiques en France. Objectif : disposer d’un plan opérationnel concret pour progresser dans la compétition internationale. Les conclusions doivent être remises en mai. 

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format