Menu
S'identifier

Renault Trucks : les grandes manœuvres pour conserver ses positions

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 14.03.2019 | Dernière Mise à jour : 14.03.2019

Renault Trucks a facturé 23 581 camions l’an dernier (+10,1 %).

Crédit photo Renault Trucks

Renault Trucks tire un bilan plutôt positif de l'année 2018; La marque au losange conforte voire améliore ses positions sur un certain nombre de segments de marché en France et en Europe. 

" La stratégie mise en place en 2016 est, je crois, la bonne stratégie".  Au moment de présenter à la presse les performances de son écurie, le 13 mars, Bruno Blin s’est montré confiant. Le président de Renault Trucks s’est félicité de "la cinquième année consécutive de progression (de sa marque, Ndlr) sur le marché français" en termes de parts de marché (+ 0,3 % en 2018 par rapport à 2017). Renault Trucks a facturé 23 581 camions l’an dernier (+10,1 %). "Il est important d’affirmer et de confirmer notre leadership", déclare le dirigeant.

Deux segments leaders

Sur le segment du + 6 tonnes, Renault Trucks a occupé la pole position du marché hexagonal en 2018 avec une part de marché de 28,20 % (+ 0,3 % donc), devant Mercedes (14,70 %, - 0,3 %) et Volvo (12,50 %, - 0 2 %).  

Sur le + 16 tonnes, la marque au losange truste a également trusté la première marche du podium avec une part de marché de 27,80 %, en progression de 0,4 %. Elle devance, sur ce segment, Volvo (13,70 %, - 0,4 %) et DAF (13,20 %, + 0,4 %). 

De grandes ambitions pour les VUL


Sur l’échiquier européen, Renault Truck a grignoté un petit 0,2 % (10 % de véhicules facturés en plus et + 5 % de progression commerciale en parts de marché. Sur le + 6t, Renault Trucks a vendu 36 621 unités (+ 7,6 %) et 18 247 véhicules utilitaires légers (VUL) (+ 15 %), un marché sur lequel la marque nourrit de grandes ambitions.

Performance en recul, en revanche, sur le segment 6-16 t (- 0,3 point). "A l’échelle de l’Europe des 28, nous avons amélioré notre part de marché de 0,2 % sur le 16 t", indique Bruno Blin. 

En progression en Afrique


Sur un spectre plus large à l’international, Renault trucks a finalisé la vente de 4 457 véhicules (- 8,8 %) avec une progression significative en Afrique, continent considéré comme "une réserve de croissance pour Renault Trucks. Malgré les situations de crise ici ou là, nous avons renforcé nos parts de marché", affirme Bruno Blin.

Une usine d’assemblage a commencé à livrer ses premiers camions pour le marché local en Algérie. Environ 1 100 véhicules devraient sortir des chaînes de montage en 2019 (2 000 programmés pour 2020). Montant de l’investissement : 7 M€. 
Enfin,sur le marché du véhicule d'occasion (VO), Renault Trucks annonce avoir vendu 8 500 unités (+ 23 %) et revendique une part de marché de 35 % dans l’Hexagone.
 

>> Lire l'intégralité de l'article dans L'Officiel des transporteurs du 15 mars 2019.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format