Menu
S'identifier

Projet EVOLUE : mieux connaître les flux logistiques en Île-de-France

Livraison urbaine | publié le : 22.04.2022 | Dernière Mise à jour : 22.04.2022

Nathalie Granes, responsable du service Fret et entreprises de transport à la Région Ile-de-France, Didier Scellier, directeur général de PTV France, Pierre Gozard, Account manager chez PTV Group, Fabien Esnoult, PDG SprintProject et Nathalie Granes, responsable du service Fret et entreprises de transport à la Région Île-de-France.

Crédit photo Grégoire Hamon

Le projet EVOLUE, soutenu par la Région Île-de-France et porté par France Supply Chain, le Club Déméter et l’Institut du commerce va permettre de préciser le véritable circuit des flux de marchandises routiers dans la région. Les données collectées auprès d’acteurs de poids du secteur permettront d’affiner la politique logistique francilienne.

Chaque année, ce sont 200 millions de tonnes de marchandises qui transitent en Île-de-France, à 90 % par la route, sans que l’on sache vraiment de quelle manière transitent tous ces flux logistiques. Il devrait être possible d’y voir plus clair avec le projet EVOLUE (Engagement volontaire pour une logistique urbaine efficiente), porté par France Supply Chain, le Club Déméter et l’Institut du commerce. Ce projet, lancé en 2019, a reçu le soutien de la Région Ile-de-France en 2020 lors d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI), et ses partenaires ont pu faire un point d’étape le 17 mars dernier lors salon Autonomy.

Ultra-mutualisation

"La Région Île-de-France a lancé une stratégie régionale pour le fret et la logistique en 2018 afin de promouvoir une logistique durable, performante, maîtrisée et innovante, rapporte Nathalie Granes, responsable du service fret et entreprises de transport de la Région Île-de-France. Nous ne savons pas de quelle façon ces flux logistiques se caractérisent sur le territoire, par où ils passent, et la façon dont ils sont transportés en volume et en tonne par kilomètre."

L’idée consiste à donner des outils de décision sur la distribution urbaine, aussi bien aux acteurs économiques qu’aux pouvoirs publics, afin qu’ils s’appuient sur les données de transport d’une vingtaine de transporteurs contributeurs, qui représentent un flux significatif opérant en région francilienne. 

> Lire l'intégralité de l'article dans l'Officiel des transporteurs 3106 du 8 avril 2022 (réservé aux abonnés)

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format