Menu
S'identifier

Pologne : flou autour du nouveau péage autoroutier

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 16.12.2021 | Dernière Mise à jour : 16.12.2021

Une nouvelle étape de la réforme du péage autoroutier polonais est entrée en vigueur début décembre, avec la suppression de toutes les barrières de péage, afin de fluidifier le trafic. Le péage reste, lui, obligatoire.

Crédit photo Bartosz Wawryszuk

A une semaine de la suppression des barrières d'autoroute en Pologne, prévues début décembre, le flou était encore total sur l'endroit où pouvaient être achetés les tickets électroniques appelés à les remplacer. Des amendes salées, de 330 €, sont néanmoins prévues en cas de non-paiement.  

La Pologne supprime depuis début décembre les barrières du péage autoroutier. Mais pas le péage lui-même. Mais à quelques jours de l’entrée en fonction du nouveau système, les procédures d’achat des tickets électroniques n'étaient toujours pas claires. Depuis début octobre, le système e-Toll, comparable au péage autoroutier allemand, est en vigueur sur les portions de l’A2 entre Konin et Strykow et sur l’A4 entre Wroclaw et Sosnica. Pour les transporteurs concernés, cela signifie qu’ils sont obligés d’installer une application dédiée.

Fluidifier le trafic

Une nouvelle étape de la réforme du péage autoroutier polonais est entrée en vigueur début décembre, avec la suppression de toutes les barrières de péage, afin de fluidifier le trafic. Le péage reste, lui, obligatoire. Là encore, les usagers devront s’équiper d’une application dédiée, ou acheter des tickets électroniques, en théorie via l’application e-Toll PL Ticket, sur la page internet du gouvernement polonais etoll.gov.pl ou dans des boutiques partenaires du système. Mais à quelques jours de l’entrée en vigueur du nouveau dispositif, les transporteurs dénoncent les failles du système, notamment le fait que l’achat du ticket électronique en ligne n’est toujours pas possible et que les autorités n’ont toujours pas présenté la liste des points de vente. 

Des bornes pour les contrôles

En théorie, il est possible d’acheter le ticket électronique à l’avance, en fournissant le numéro de la plaque d’immatriculation, la portion d’autoroute fréquentée et les dates du voyage programmé. Une fois acheté, le ticket doit être valable pendant 48 heures.

Des bornes installées le long des autoroutes doivent permettre de contrôler le paiement du péage. Les contrevenants risquent une amende de 330  pour un camion de plus de 3,5 t. 

Le nouveau système est contesté en Pologne. Les transporteurs pointent des erreurs dans l’application, ainsi que la complexité et la lenteur du système d’enregistrement. 

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format