Menu
S'identifier

Social

Pénibilité : François Hollande tente de déminer le dossier

Actu-Transport-Logistique.fr | Politique & Réglementation | publié le : 07.11.2014

Image

Le chef de l'État s'est exprimé sur la mise en œuvre du compte pénibilité dans l'émission de TF1 "En direct avec les Français" le 6 novembre 2014.

Crédit photo © Tf1

Le président de la République a annoncé le 6 novembre la création d'une "mission" chargée de simplifier le compte pénibilité. Ce dispositif est fortement contesté côté patronal, notamment dans le transport et la logistique.

Attention, nouvelle patate chaude en vue. La mise en œuvre du compte pénibilité s'annonce tendue. Symptôme qui ne trompe pas : François Hollande a annoncé la création d'une "mission" sur le sujet, sous la houlette d'un chef d'entreprise et d'un parlementaire.

"Comme c'est compliqué, je vais faire avec un chef d'entreprise du terrain et avec un parlementaire une mission pour (...) simplifier au maximum, pour que ça ne coûte rien à l'entreprise", a déclaré le président de la République lors d'une allocution télévisée sur TF1 le 6 novembre 2014.

Dans la foulée, le Medef a réclamé "a minima" la suspension de l'application du décret, afin de donner le temps à la mission annoncée par le chef de l'État de "travailler sereinement".


Hostilité des organisations patronales du transport

Adopté à l'Assemblée nationale, le compte pénibilité a été supprimé par le Sénat dans la nuit du 4 au 5 novembre. Plusieurs organisations professionnelles du transport, notamment la FNTR, TLF, l'Unostra et la CSD (Chambre syndicale du déménagement), se sont félicitées de ce vote.

Le texte fera désormais l'objet d'une commission mixte paritaire (sept députés et sept sénateurs), chargée de trouver une version commune. En cas d'échec, c'est l'Assemblée, où la gauche est majoritaire, qui aura le dernier mot.

> Pour en savoir plus sur le dispositif prévu, consultez le site d'information sur le compte pénibilité mis en place par les pouvoirs publics.

Transformation du CICE en baisse de charges

Lors de son intervention sur TF1, François Hollande a par ailleurs annoncé la transformation du CICE en baisse de charges en 2017. Une mesure saluée par le Medef.

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format