Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Picq & Charbonnier : "Nos clients ont besoin de justifier leur empreinte carbone vis-à-vis de leurs propres clients"

Indicateurs | publié le : 09.10.2019 | Dernière Mise à jour : 09.10.2019

Christophe Charbonnier, président de Picq & Charbonnier.

Crédit photo S et W

Le dynamisme de Christophe Charbonnier, président de Picq & Charbonnier, société située dans l'Yonne, semble porter ses fruits. En matière de développement durable notamment, mais pas partout : il regrette par exemple le taux d'échec lié à la formation de conducteurs, qui représente un "vrai frein" pour son activité.

"On parle de ralentissement. Mais nous ne l’avons ressenti qu’en août, une période traditionnellement marquée par une chute du business. À mi-septembre, au contraire, tous nos indicateurs sont au vert. Nous sommes acteurs dans l’industrie et la grande distribution, deux secteurs très réceptifs aux efforts consentis par les transporteurs en matière de développement durable. Un tiers de la flotte de Picq &Charbonnier fonctionne au gaz. Il s’agit d’une démarche personnelle, qui n’a pas été imposée par les clients, et elle s’avère payante. Ils ont besoin de justifier leur empreinte carbone vis-à-vis de leurs propres clients et nous constituons pour eux, en quelque sorte, un argument commercial.

Une seconde station de distribution de gaz

Nous projetons d’ailleurs d’ouvrir une seconde station de distribution de gaz (publique), à Avallon, qui sera exploitée par Gaz'up. Notre première station, ouverte à Auxerre, est utilisée à 65 % par nos propres camions. Elle est située sur un axe Paris/Lyon.

En matière de recrutement, on a beau former des profils, il y a un taux d’échec important. La pénurie de main-d’œuvre constitue un vrai frein à notre croissance. J’ai 10 camions supplémentaires qui étaient prévus pour octobre, sauf que je ne dispose pas d’un nombre suffisant de conducteurs.

Comment se comportent nos clients ? On observe une certaine méfiance vis-à-vis de la conjoncture ; on sent qu’une visibilité à long terme leur fait défaut. Du coup, ils éprouvent des difficultés à s’engager sur le temps."

 

Repères

• Siège : Monéteau (89)

• CA 2018 : 24 M€

• Effectif : 200 salariés dont 140 conducteurs

• Parc : 130 tracteurs (41 au GNV), 225 semis

• Activités : messagerie palettisée, bâché en national, logistique

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format