Menu
S'identifier

NXT de Scania, le véhicule autonome modulaire passagers-fret

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 19.06.2019 | Dernière Mise à jour : 19.06.2019

Scania imagine que NXT puisse transporter des passagers pendants les heures de pointe du matin, puis des marchandises en cœur de journée, avant de reprendre des passagers pour les ramener chez eux le soir.

Crédit photo Scania

Le Griffon présente un véhicule concept qui propose une plateforme commune sur laquelle peuvent se greffer des modules pour le transport de marchandises, la collecte de déchets ou le transport de passagers. Mise en production d’ici 2029.

Scania mise sur un véhicule autonome aux capacités modulaires. Le constructeur suédois a profité du salon UITP Transport Public, qui s’est tenu à Stockholm du 10 au 12 juin, pour présenter NXT, un véhicule conceptuel, véritable couteau-suisse de la mobilité urbaine.

Ce prototype, qui pourrait être mis en production "dans un horizon de 10 ans", consiste en deux modules de commande avant et arrière à propulsion électrique (constitués de deux packs de roues indépendantes) sur lesquels se greffent d’autres modules aux usages différenciés. Scania imagine que NXT puisse transporter des passagers pendants les heures de pointe du matin, puis des marchandises en cœur de journée, avant de reprendre des passagers pour les ramener chez eux le soir. Pendant la nuit, la plate-forme pourrait être utilisée pour la collecte de déchets. Cette modularité suppose un changement incessant de modules sur lequel Scania n’a pas voulu s’étendre.

Le constructeur a encore le temps. "NXT est conçu pour 2030 et au-delà tout en intégrant plusieurs fonctionnalités de pointe déjà disponibles. Il s’agit d’une vision d’avenir pour les transports en ville. Plusieurs de ces technologies doivent encore évoluer, mais pour nous, il était important de créer un concept de véhicule permettant de démontrer visuellement et techniquement nos idées", commente Henrik Henriksson, président et CEO de Scania.

Autonomie de 245 km

Les batteries, d’une capacité de 162 kWh, sont placées sous le plancher des modules, au niveau des roues, pour offrir un gain de place et procurer une autonomie de 245 km. Le corps de NXT est fait d’un matériau composite censé réduire le poids total du véhicule à moins de huit tonnes. Les quatre roues, entièrement directrices, permettent un rayon de braquage de 10,5 mètres, l’équivalent de berlines, pour une taille pourtant deux fois plus grande (de l’ordre de 8 mètres).

Afin de garder une interaction avec les autres usagers vulnérables, type piétons ou cyclistes, le véhicule signalera par des Leds qu’il les a bien pris en compte dans son champ de vision. L’intensité pourra varier en fonction d’un éventuel danger, avec l’ajout d’alertes sonores. En revanche, le constructeur est resté plus discret sur le volume et le poids utiles à bord, ainsi que sur les premières expérimentations envisagées.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format