Menu
S'identifier

Neolix vise la production de 100 000 robot-vans de livraison en 5 ans

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 10.09.2019 | Dernière Mise à jour : 10.09.2019

Neolix a démarré la production en série de ses petits véhicules de livraison autonome de la taille d’une petite fourgonnette et destinés à couvrir les derniers kilomètres.

Crédit photo Neolix

La start-up chinoise Neolix a commencé la production en série de petites fourgonnettes de livraison et entend livrer 1 000 exemplaires en 2019, avec l’ambition de multiplier ses ventes par 100 en l’espace de 5 ans.

Objectif : 100 000 robovans de livraisons d’ici cinq ans. Une start-up chinoise, Neolix, a déjà commencé à déployer ses microvans autonomes de niveau 4 à Pékin et dans d'autres villes chinoises, rapporte la Nikkei Asian Review. En mai dernier, Neolix a démarré la production en série de ses petits véhicules de livraison autonome de niveau 4, de la taille d’une petite fourgonnette et destinés à couvrir les derniers kilomètres. L’entreprise, créée en 2009, a déjà livrer 150 unités et s’attend à en commercialiser 1000 en 2019, avec des clients comme le géant de la distribution JD.com ou Huawei Technologies.

Mini supermarché mobile

Commercialisés aux alentours de 30 000 $ (27 000 €), les véhicules ont le prix d’une berline haut de gamme. Larges d’1 m, ils peuvent embarquer une charge de 2,4  avec une vitesse moyenne de 20 km/h (vitesse de pointe à 50 km/h). Leur autonomie est de 100 kilomètres (km), avec des batteries pouvant s’échanger en quelques secondes.

Les fourgonnettes de la société opèrent dans la nouvelle zone économique de Xiongan, à environ 100 km au sud-ouest de Pékin, ainsi que dans des zones restreintes de la capitale et de la ville de Changzhou (essentiellement des parcs) où ils sont utilisés comme des mini-supermarchés mobiles. Pour l’instant, les consommateurs doivent se tenir devant le robot-van pour l’arrêter. Ils peuvent ensuite acheter des collations en utilisant un écran tactile sur le véhicule et payer en scannant un QR code à l’aide de leur smartphone. 


Un accord dans les Émirats

Yu Enyuan, le fondateur de Neolix envisager d’inonder le marché avec des flottes de robots-fourgons faisant office de distributeurs automatiques mobiles 24 h/24 et 7 jours sur 7. Ces mêmes véhicules, moyennant quelques modifications, sont également dédiés à la surveillance de zones industrielles. Ils sont aussi destinés à la livraison de colis pour des environnements clos - comme des résidences ou des parcs d’entreprises.

En juillet dernier Neolix a commencé par signer un accord préliminaire avec la société de d’e-commerce Noon pour expérimenter la distribution de produits en Arabie saoudite et dans les Émirats arabes unis. Neolix construira des véhicules sans conducteur, adaptés aux conditions météorologiques de la région, où les températures peuvent monter à plus de 50 degrés en été.

Des clients potentiels en Suisse, au Japon et aux États-Unis

La première ligne de production de Neolix dans la ville de Changzhou, dans l’est du pays, a une capacité annuelle de plus de 30 000 véhicules, et la société envisage de créer des usines à l’étranger avec des partenaires locaux lorsque les ventes augmenteront, a déclaré Yu Enyuan. Neolix indique être en discussion avec des clients potentiels en Suisse, au Japon et aux États-Unis et vise des ventes annuelles de 100  000 unités d’ici cinq ans. "Lorsque les robotaxis feront véritablement partie de notre quotidien, nous utiliserons peut-être déjà plus d'un million de véhicules de livraison autonomes, et les fabricants de ces véhicules compteront parmi les principaux acteurs de la technologie de  conduite autonome", promet-il.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format