Menu
S'identifier

L’Espagne pourrait passer de 40 à 44 t : une provocation pour les transporteurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 18.06.2020 | Dernière Mise à jour : 19.06.2020

La Fenadismer s’appuie sur la généralisation du 44 tonnes dans huit autres pays européens, dont la France, pour constater que la situation économique des transporteurs ne s’est nullement améliorée depuis l’adoption de cette mesure.

Crédit photo Adobe Stock

Le gouvernement espagnol a inclus dans son plan de relance automobile le passage au 44 t, afin d’aider le secteur à mieux exporter. Une mesure qui ne passe pas du tout auprès des transporteurs frappés par une baisse notable de leur activité.

L’adoption par le gouvernement espagnol, mardi 16 juin, du plan de promotion du secteur automobile, d’un montant de 3,75 milliards d’euros, n’a pas fait que des heureux. Car malgré un soutien massif à cette industrie, qui représente 10 % du PIB espagnol - et 20 % de ses exportations -, le plan inclut le passage généralisé du tonnage maximal pour les camions de marchandises de 40 à 44 t, avec une hauteur maximale qui sera plafonné à 4,5 mètres, contre 4 mètres actuellement.

Un parc actuellement surdimensionné

Cette mesure, soutenue depuis des années par le secteur automobile ainsi que par le secteur agricole, n’a pas encore été publiée au Journal Officiel. Elle devrait être effective d’ici mai 2021, bien qu’elle puisse faire l’objet de négociations lors des mois à venir tant l’opposition des transporteurs routiers est forte.

La Confédération espagnole du transport de marchandises (CETM) regrette que son ministère de tutelle n’ait pas cherché à défendre les intérêts des transporteurs et étudie déjà des mesures de protestation. Pour sa part la Fenadismer, principale organisation représentant les PME et TPE du secteur, crie à la "provocation". "Pratiquement tous les transporteurs indépendants et les sociétés de transport ont été affectés par une réduction significative de leur activité, et la situation devrait perdurer dans les prochains mois. Le passage au 44 tonnes, loin de gagner en efficacité, produirait une aggravation de la situation du secteur du fait d’un surdimensionnement actuel du parc", indique l’organisation patronale.

Négociations à venir

La Fenadismer s’appuie sur la généralisation du 44 tonnes dans huit autres pays européens, dont la France, pour constater que la situation économique des transporteurs ne s’est nullement améliorée depuis l’adoption de cette mesure. "Une expérience pilote, lancée il y a 7 ans en Catalogne, a été abrogée après 21 mois car les résultats n’ont pas été bénéfiques pour les transporteurs", souligne l’organisation. Contacté par mail, Juan José Gil, secrétaire général de l’organisation, s’attend à ce que cette mesure soit négociée avec les représentants du transport d’ici les prochaines semaines.

Intégrer des trains de 750 mètres

Pour relancer l’activité automobile, le plan espagnol prévoit jusqu'à 4 000 € d'aide à l'achat d'un véhicule électrique et 800 € pour un véhicule à combustion. Une enveloppe de 415 millions sera dédiée au développement de nouvelles technologies de mobilité verte et d'infrastructures de chargement. Parmi les autres mesures phares du plan figurent l’adaptation des infrastructures ferroviaires afin d’intégrer des trains jusqu'à 750 m de long (contre 400 m actuellement) "dans les couloirs ferroviaires, notamment les couloirs atlantique et méditerranéen, avec un trafic plus important et complétant les accès aux ports intégrés dans ces couloirs", ainsi qu'une rénovation portuaire. 

Auteur

  • GREGOIRE HAMON

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format