Menu
S'identifier

24 heures Camions : les transporteurs au rendez-vous pour gagner en visibilité

Reportage | publié le : 06.10.2022 | Dernière Mise à jour : 07.10.2022

Lors des 24 heures Camions au Mans, des acteurs de transport-logistique et de l’emploi étaient présents à un village monté en partenariat avec France Routes et L’Officiel des Transporteurs.

Crédit photo DO

Lors des 24 heures Camions au Mans, des acteurs de transport-logistique et de l’emploi étaient présents à un village monté en partenariat avec France Routes et L'Officiel des Transporteurs. L’occasion de présenter le monde du transport routier de marchandises grâce à ses opportunités d’emploi.

Sur le circuit Bugatti, au Mans dans la Sarthe, a eu lieu l’édition 2022 des 24 heures Camions les 24 et 25 septembre. Sous la houlette de France Routes et l’Officiel des transporteurs, plus de 70 000 visiteurs ont pu faire le tour d’un espace consacré à l’emploi pour passer en revue les métiers et les besoins des entreprises du transport routier.

"Cet événement majeur constitue l’occasion de faire découvrir le monde du transport auprès de jeunes qui montrent un réel intérêt", explique Mickaël Goalec, délégué régional Bretagne de l’AFT. Avant d’ajouter : "on peut les informer sur l’accessibilité des métiers, les conditions de travail, les nouvelles technologies utilisées dans le secteur. Et surtout, on peut leur montrer les perspectives d’évolution et les possibilités de faire carrière dans le transport."

Se faire connaître pour attirer des recrues

Parmi les participants à ce village Emploi, on compte nombre de transporteurs. Par exemple, le groupe Jacky Perrenot, qui emploie plus de 9 000 salariés sur 120 sites, y a détaillé ses besoins en recrutement. "Nous effectuons environ 850 recrutements par an et nous recherchons notamment des carrossiers, des mécaniciens et bien entendu des conducteurs", précise Sophie Stezewski, responsable recrutement groupe chez Jacky Perrenot.

Avant de poursuivre : "Ce type d’événement fait partie des nombreuses opérations pour attirer de futures recrues. Nous travaillons également avec des écoles et avons déployé un système d’agrégation d’annonces ATS pour recueillir un maximum de candidatures. Nous avons même créé notre propre cabinet de recrutement, OPT Intérim, pour pourvoir à nos besoins."

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3126 du 30 septembre 2022.

Auteur

  • Dinhill On

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format