Menu
S'identifier

Premières promotions à l’école de conducteurs Jacky Perrenot

RH/Formation | publié le : 30.09.2022 | Dernière Mise à jour : 06.10.2022

Un stagiaire réalise le check-up sécurité d'un des véhicules-école. Certains d'entre eux appartiennent à l'ancienne filiale de Forget rahetée par Baraban et, à présent, par Perrenot.

Crédit photo Véronique Vigne-Lepage

Le transporteur drômois Jacky Perrenot vient de créer une école de conducteurs avec le centre de formation routier Baraban, dans l’agglomération lyonnaise. Les deux groupes associent ainsi leurs expertises respectives en recrutement et en pédagogie avec, pour objectif, de former 150 personnes par an. Restera au transporteur à les intégrer réellement et à les garder…

Tout au fond d’un dédale de bâtiments industriels de Saint-Priest, près de Lyon, de nombreuses voitures se pressent ce 13 septembre. Plusieurs jeunes hommes attendent devant le centre de formation Baraban. Les résultats du titre professionnel de conducteur sur porteur vont être annoncés à ces stagiaires d’une promotion très particulière. Particulière, elle l’est déjà par ses bons résultats : un seul stagiaire a échoué parmi les 11 candidats. À l’issue de la session précédente, en juillet dernier, un taux de réussite de 100 % a même été atteint.

Attirer, recruter, former et  garder

Mais la principale particularité de ces stagiaires est qu’ils sont les premiers d’une école de conducteurs propre au groupe Perrenot. "Nous avons un autre projet similaire, mais qui prend du retard, explique Franck Moissonnier, directeur des ressources humaines du groupe de transport routier. Alors, pour répondre à une attente de nos clients face à leur pénurie de personnel, nous avons passé un accord avec le centre Baraban." Son dirigeant, Yazid Benbouzid, à la tête de cinq agences, ne cache pas sa satisfaction de "s’associer à un groupe d’une telle renommée".

Un savoir-faire pédagogique

Concrètement, il a vendu à Perrenot une société qu’il avait précédemment rachetée à Forget Formation. Celle-ci reste cependant propriétaire de ses pistes d’enseignement, situées à Saint-Genis-Laval, au sud de Lyon. "Nous avons acquis les droits au bail et les véhicules de la société, mais surtout un vrai savoir-faire, se félicite Franck Moissonnier. La force des dirigeants de Baraban est d’être capable d’attirer, de recruter, de former et de garder des formateurs. C’est essentiel."

> Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs  3125 du 23 septembre 2022.

Auteur

  • Véronique Vigne-Lepage

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format