Menu
S'identifier

Le transporteur allemand Bode teste l’autoroute électrifiée

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 07.01.2020 | Dernière Mise à jour : 08.01.2020

En roulant, le camion recharge sa batterie, qui capte l’énergie dégagée pendant les phases de freinage. La liaison électrique est interrompue lorsque le véhicule dépasse un camion plus lent ou quitte la portion électrifiée de l’autoroute.

Crédit photo DR

L’Allemagne teste l’e-highway sur deux portions d’autoroutes dans l’ouest et le nord du pays. L'entreprise Bode, qui transporte vers le port de Lübeck des produits alimentaires destinés aux supermarchés scandinaves de la chaîne de distribution discount Lidl, a été retenue pour les tests. Elle a reçu un premier camion hybride à pantographe Scania R 450 hybrid, équipé d’une caténaire pour capter le courant diffusé dans les lignes à haute tension.

Le transporteur du nord de l’Allemagne Bode vient de se lancer dans le projet d’autoroute électrifiée, testé dans le Schleswig-Holstein, région à la frontière avec le Danemark. Fin 2019, l’entreprise a pris livraison d’un premier camion hybride à pantographe Scania R 450 hybrid, équipé d’une caténaire pour capter le courant diffusé dans les lignes à haute tension dressées au-dessus d’une portion électrifiée de 5 km sur l’autoroute A1 entre Reinfeld et Lübeck. Quatre autres véhicules suivront dans les mois à venir. Scania, filiale suédoise de Volkswagen, est le fournisseur exclusif de ce projet financé par le ministère allemand de l’Environnement. Les camions – des véhicules hybrides équipés d’un moteur diesel de 450 chevaux et d’un système électrique de 130 KW – disposent d’une batterie de 18,5 kWh, pour une autonomie de 10 à 15 km.

Ils rechargent leur batterie en roulant

Les camions équipés d’une caténaire se mettent automatiquement en mode électrique lorsqu’ils arrivent sur la portion d’autoroute électrifiée. En roulant, ils rechargent leur batterie, qui capte par ailleurs l’énergie dégagée pendant les phases de freinage. La liaison électrique est automatiquement interrompue lorsque le véhicule dépasse un camion plus lent ou quitte la portion électrifiée de l’autoroute.

L’Allemagne teste déjà l’e-highway sur une autre portion d'autoroute – l'A5 en Hesse, près de Francfort – depuis plusieurs mois. Un troisième projet-pilote doit démarrer cette année dans le sud-ouest du pays. 

Un intérêt commun

Cinq véhicules – tous fournis par Scania – circulent ou doivent circuler sur chacune des trois pistes de test que Siemens et Volkswagen sont également autorisées à utiliser à des fins de tests internes. Bode, qui transporte vers le port de Lübeck des produits alimentaires destinés aux supermarchés scandinaves de la chaîne de distribution discount Lidl, a été retenue pour les tests de l’A1 du fait de la fréquence des passages sur la portion équipée de caténaires. Bode, Lidl et Scania sont tous trois intéressés au succès des tests. Lidl cherche à développer son image de distributeur durable. Bode et Scania sont intéressés au développement de camions propres.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format