Menu
S'identifier

La logistique urbaine se prépare à vivre sous dérogations

Logistique urbaine | publié le : 15.11.2022 | Dernière Mise à jour : 15.11.2022

Le deuxième constat est l’urgence face à l’entrée en vigueur de nouvelles règles et la tenue des Jeux olympiques et paralympiques (JOP 2024).

Crédit photo DR

D’un côté, le Groupement des activités de transport et de manutention de la Région Île-de-France (Gatmarif) salue la meilleure reconnaissance du secteur par les collectivités locales. De l’autre, il les alerte sur l’urgence des mesures à prendre dans le cadre des zones à faibles émissions mobilités (ZFE-m), des Jeux olympiques et paralympiques 2024 ou face à l’interdiction du diesel. La mise en place de dérogations semble la voie choisie, ont confié ses membres lors de son assemblée générale.

Jeux olympiques et paralympiques 2024, renforcement des zones à faibles émissions (ZFE), interdiction du diesel… Les échéances de plusieurs mesures et événements de grande ampleur se rapprochent à Paris et en Île-de-France. Pour le Groupement des activités de transport et de manutention de la Région Île-de-France (Gatmarif), qui a tenu son assemblée générale le 19 octobre, ce calendrier révèle deux constats présentés par son président Jean-Pierre Gaumet.

Davantage de considération

Le premier "est la meilleure reconnaissance et prise en considération de la logistique urbaine. Plusieurs propositions de notre livre blanc, publié l’an passé, ont été retenues par la Ville de Paris qui a aussi autorisé les porte-voitures à circuler de nouveau dans la capitale. D’ici à 2026, la mairie de Paris s’est engagée à augmenter les aires de livraison de 9 400 à 10 300 places. Cette décision intervient après avoir interdit de monter des terrasses sur ces dernières", explique le dirigeant.

Jean-Pierre Gaumet souligne qu’à l’échelle de la Région, le projet d’écotaxe a été abandonné. Enfin, "la direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) a confirmé la création d’un observatoire de la logistique en région parisienne". Ce dernier pourra reprendre les données du Gatmarif, qui recense 51 000 poids lourds et 900 000 utilitaires destinés au transport de marchandises en Île-de-France.

 

Vers des dérogations à gérer

Le deuxième constat est l’urgence face à l’entrée en vigueur de nouvelles règles et la tenue des Jeux olympiques et paralympiques (JOP 2024). Bien que salué, le report au 1er juillet 2023 de l’interdiction des véhicules Crit’Air 3 dans la ZFE-m du Grand Paris "ne résout pas les difficultés de sa mise en œuvre, faute d’harmonisation des règles entre les communes couvertes, relève Jean-Pierre Gaumet. L’enjeu social de ces “zones à forte exclusion” confirme un calendrier trop serré. D’autant que la Ville de Paris maintient son projet d’interdire le diesel en 2024".

Le président du Gatmarif confie que les travaux menés avec la municipalité visent à définir des dérogations pour les professionnels. Ce premier pas, jugé "positif", n’est toutefois pas idéal à ses yeux car " il est difficile pour une entreprise de gérer des dérogations non homogènes et appelées à évoluer."

L’urgence vaut aussi pour les JOP 2024. Un périmètre de sécurité a d’ores et déjà été défini pour la période comprise entre le 1er  juillet et le 15 septembre 2024. "Il s’agit désormais d’organiser la logistique au sein de ce périmètre et à ces abords. Il n’y a plus de temps à perdre", prévient Jean-Pierre Gaumet.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs 3130-3131 du 28 octobre 2022.

 

Auteur

  • Erick Demangeon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format