Menu
S'identifier

Interview. Didier Ramette, France Benne : "Tous nos adhérents ont vu leur activité se développer !"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 31.05.2022 | Dernière Mise à jour : 31.05.2022

"Il y a aujourd'hui un déficit de moyens tant humains qu'économiques dans le secteur des tnsports", Didier Ramette, président de France Benne.

Crédit photo DR

Créé en 1995, France Benne réunit des acteurs français du transport de vrac par bennes et citernes. Le président, Didier Ramette, nous livre ses observations sur la conjoncture économique, les problématiques actuelles dans le transport, et détaille l’accompagnement du groupement pour ses adhérents dans leur activité.

L’Officiel des transporteurs : Pouvez-vous rappeler brièvement ce qu’est le groupement France Benne et quel est son périmètre d’activité ?
Didier Ramette :
France Benne est un groupement d’acteurs spécialisés dans le transport de marchandises en vrac par bennes ou citernes. Créé en 1995, il avait vocation à inciter à la collaboration entre les entreprises du secteur pour promouvoir l’intérêt général et la visibilité de cette activité, ce qui était novateur à l’époque. Au fil du temps, d’autres acteurs nous ont rejoints, permettant au groupement de passer de 12 adhérents à une centaine aujourd’hui.

L'OT : Quelles sont les modalités pour devenir adhérent à France Benne ?
D. R. :
L’adhésion au groupement peut s’effectuer de plusieurs manières. La plupart du temps, les entreprises travaillant dans le domaine du transport routier de produits en vrac nous envoient une candidature spontanée. Mais il arrive que ce soit nous qui contactions une société, que l’on estime adéquate pour déployer notre stratégie ou notre empreinte géographique. En matière de critères, nous évaluons en premier lieu la personnalité du chef d’entreprise, en particulier du point de vue de son éthique et de sa propension au travail coopératif et l’entraide. Nous ciblons des sociétés avec un parc d’une vingtaine de véhicules minimum. Cependant, nous veillons à ne pas intégrer des groupes d’une dimension trop importante, car cela ne servirait pas forcément les intérêts de l’ensemble des adhérents. Il peut subsister un cas particulier, où une petite entreprise est reprise par un grand groupe. Alors, il n’y a pas de sortie systématique du groupement, nous réfléchissons à l’intérêt de conserver la société au sein de France Benne. Après leur entrée chez nous, nous distinguons deux catégories d’adhérents : les actionnaires, qui engagent un capital au fonctionnement du groupement, et les non-actionnaires, qui sont simples adhérents.

L'OT : Comment se porte l’activité au sein du groupement et quels sont les secteurs porteurs ?
D. R. :
Malgré le contexte actuel difficile avec les suites de la pandémie et l’inflation, tous nos adhérents ont vu leur activité se développer. Le bilan économique est notamment porté par les activités de traitement de déchets, qui concerne près de la moitié de nos adhérents. Le transport agricole constitue également un levier de croissance, contrairement au secteur des travaux publics, qui tourne actuellement au ralenti, faute de budgets. En matière de développement dans ce contexte incertain, je pense qu’il serait judicieux de réfléchir à relancer le transport par bennes grand volume afin de faire face à la hausse du prix des carburants et à la pénurie de conducteurs. Le développement du transport routier de marchandises par bennes à fond mouvant est également à privilégier pour optimiser les coûts de chargement-déchargement.

> Lire l'intégralité de l'interview (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs  3112-3113 du 20 mai 2022.

Auteur

  • Dinhill On

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format