Menu
S'identifier

Heppner reprend le transporteur suisse Safram, spécialisé dans les matières dangereuses

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 24.01.2022 | Dernière Mise à jour : 24.01.2022

Heppner vient de mettre la main sur le groupe suisse Safram, une opération qui vise notamment à "ajouter à notre palette d'expertises celle du transport de matières dangereuses", indique Heppner.

Crédit photo Heppner

Heppner vient d’annoncer l’acquisition du groupe Safram implanté en Suisse, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Hongrie. Objectifs pour le groupe de tranport et logistique : poursuivre son expansion à l’international et sa diversification sur le créneau marchandises dangereuses.

Le développement du groupe Heppner à l’international se poursuit. Après l’acquisition d’Hamacher Logistik en 2019, un partenariat stratégique avec Koch International, les rachats d'ABC-Logistik, ABC-Warehousing et incharge en 2021 et de Dina il y a quelques semaines, Heppner vient de mettre la main sur le groupe suisse Safram. Une opération qui vise notamment à "ajouter à notre palette d'expertises celle du transport de matières dangereuses et de la logistique répondant aux exigences Seveso", précise Jean-Thomas Schmitt, directeur général du groupe Heppner, dans un communiqué de presse.

La route, 90 % de son CA

Créé en 1965 et Implanté en Suisse, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Hongrie, Safram revendique un chiffre d'affaires (CA) de 90 millions de Francs suisses en 2020, dont 90 % réalisés en transport routier, le reste l’étant en logistique, avec ses 60 000 m2 de surfaces logistiques dont 25 000  répondant aux exigences Seveso, avec des sites à Genas, La Roche-sur-Foron, Genève, Aylesford (en Grande-Bretagne), Roissy et Grasse.

Employant 400 collaborateurs, il réalise 50 % de ses flux dans le secteur des matières dangereuses et des opérations douanières sur l’ensemble des territoires où il est actif. Géographiquement, la Suisse constitue son principal terrain de jeu puisqu’il y réalise la moitié de son CA. En parallèle, "son implantation au UK représente un atout majeur, notamment dans le contexte actuel du Brexit", indique Heppner.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format