Menu
S'identifier

Groupe Gefco : un premier semestre 2018 sous le signe de la croissance

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 12.10.2018 | Dernière Mise à jour : 12.10.2018

Au rayon résultats, le groupe a "sorti" un EBITDA de 165,4 M€ (selon la norme IFRS 16). Hors impact de cette norme, ce résultat s’élève à 161,9 M€, en progression de 11,6 % par rapport à la même période en 2017.

Crédit photo Gefco

Le groupe Gefco passé sous pavillon russe (RZD) en 2015 annonce un premier semestre bouclé sur une hausse de son revenu et une augmentation de sa rentabilité. Des investissements pour stimuler croissance et innovation sont engagés.

Le chiffre d’affaires du groupe Gefco a enregistré une hausse de 6,2 %, à 2,4 Md€ au premier semestre 2018, comparé à la même période l’an dernier. Cette bonne performance serait, selon la direction, à mettre au crédit de la bonne tenue des grands comptes (croissance à deux chiffres : + 11,6 %) et "aux efforts continus du groupe pour valoriser l’expertise de Gefco dans les solutions logistiques complexes".

Au rayon résultats, le groupe a "sorti" un EBITDA de 165,4 M€ (selon la norme IFRS 16). Hors impact de cette norme, ce résultat s’élève à 161,9 M€, en progression de 11,6 % par rapport à la même période en 2017. Quant à l’EBIT, il a atteint 94,9 M€ (93,5 M€ hors IFRS). "Nos bons résultats témoignent de la capacité de Gefco à répondre constamment aux besoins de ses clients historiques du secteur automobile, comme le groupe PSA, tout en continuant à grandir et à créer de la valeur dans d‘autres secteurs", déclare Luc Nadal, le président du directoire de Gefco.

Encourager "l’intrapreunariat"

Depuis le début de l’année, le groupe a introduit sur son marché une nouvelle signature de marque sous le slogan "Gefco Partners unlimited", campagne de publicité mondiale à l’appui. Le groupe s’est rapproché dans le même temps de start-up afin d’être accompagné dans sa stratégie d’innovation, laquelle "contribuera à la croissance de l’activité". Ce rapprochement s’inscrit dans le cadre de "Gefco innovation factory", une opération destinée à encourager "l’intrapreunariat" au travers l’implication de ses collaborateurs, avec l’objectif de faire "émerger de nouvelles idées".

À l’international, un accord a été signé avec l’importateur automobile espagnol Bergé, formalisé par une fusion des divisions "véhicules finis" des deux sociétés, de quoi faire émerger "un nouveau leader du marché espagnol". Cette alliance illustre, selon Luc Nadal, "la façon dont nous pouvons créer de la valeur pour nos clients, et pour toutes les parties prenantes, grâce à la coopération". 

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format