Menu
S'identifier

Einride proposera des camions autonomes à la location dès 2021

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 13.11.2020 | Dernière Mise à jour : 13.11.2020

Les nouveaux véhicules disposent d’une autonomie de niveau 4 et d'une autonomie totale possible sur certaines sections du parcours. 

Crédit photo Einride

Le suédois Einride a dévoilé sa nouvelle gamme de véhicules automnes dont les deux premiers modèles – destinées à des applications restreintes - sont annoncés à la location pour 2021.

La startup Einride, créée en 2016, a dévoilé le 8 octobre dernier sa nouvelle génération de véhicules autonomes sans conducteurs baptisée AET pour Autonomous Electric Transport. Pour les concevoir, l’entreprise, s’est appuyée sur sa première génération, le T-Pod, dont plusieurs exemplaires sont actuellement testés par le producteur alimentaire suédois Oatly et DB Schenker.

Le design des nouveaux véhicules, plus aérodynamique, reprend le même concept de véhicule sans cabine, supervisable à distance par le biais d’un opérateur. Les nouveaux véhicules disposent d’une autonomie de niveau 4 (autonomie totale possible sur certaines sections du parcours) et peuvent embarquer 16 tonnes de fret avec des configurations différentes selon les usages.

Quatre usages différents

Deux premiers modèles sont disponibles dès maintenant à la réservation et livrables, selon Einride, en 2021. Il s’agit de l’AET 1, dédié à opérer dans une zone enclose (type entrepôt) et de l’AET2, qui peut en plus emprunter des routes publiques sur de courtes distances pour rejoindre un autre site d’exploitation. Ces deux modèles disposent d’une autonomie de 130 à 180 km avec une vitesse maximale de déplacement limitée à 30 km/h.

D’ici 2022-2023, Einride compte également louer l’AET3, conçu pour rouler sur des chemins ruraux avec une vitesse de 45 km/h. Ce modèle fait écho au prototype grumier T-Log présenté en 2018 par le constructeur. En complément, Einride vise le lancement de son AET4, destiné à rouler à 85km/h sur l’autoroute. Il y a quelques semaines, le constructeur a déjà fait des essais à cette vitesse sur l’anneau de vitesse de l’émission Top Gear.

De 15 200 à 19 000 euros

Einride demande 8 500 euros de frais de réservation par véhicule, auxquels il faudra rajouter des frais de location. Il faudra compter un minimum de 15 200 euros par mois pour l’AET1 et jusqu’à 19 000 euros pour l’AET4. Ces frais d'abonnement comprennent l'accès à la plate-forme de mobilité de fret développée par Einride, qui coordonne et exploite les pods sous la supervision d’opérateurs à distance, certifiés par la société.

Pour assurer son développement, l’entreprise a levé 10 millions de dollars au début du mois d’octobre après une première levée de fonds de 25 millions en 2019. En plus des sociétés Oatly et Lidl, qui se sont engagées à utiliser les véhicules, Einride s’est également associé à Bridgestone et le fabricant suédois de batteries Northvolt.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format