Menu
S'identifier

Contargo va tester son premier camion hybride à caténaire

Routier | publié le : 02.07.2020 | Dernière Mise à jour : 02.07.2020

Contargo, s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Crédit photo Contargo

Contargo, spécialiste du transport de conteneurs en hinterland, va utiliser un camion hybride à caténaire sui se recharge en roulant sur une portion d’autoroute allemande équipée. L’entreprise vise la neutralité carbone en 2050.

Contargo, l’un des leaders européens en logistique hinterland de conteneurs (groupe Rhenus), a réceptionné au cours du mois de juin un camion hybride à caténaire Scania. Ce véhicule est le troisième, sur un total de cinq, du projet allemand Elisa qui sera utilisé sur une piste d'essai située en Allemagne sur l’autoroute A5 dans la région de la Hesse.

Ce modèle hybride Diesel/électrique "El Fondo" peut être conduit de manière classique, avec une motorisation Diesel jusqu'à l'autoroute. Sur l'A5 entre Langen/Mörfelden et Darmstadt/Weiterstadt, une piste d'essai de 5 kilomètres a été électrifiée il y a un an, sous la direction de Hessen Mobil. Une fois sur la piste, le camion peut déployer un pantographe qui va s'accrocher à la caténaire et lui permettre d’alimenter son moteur électrique. A la fin de la piste d'essai, le véhicule peut continuer à rouler en mode électrique pendant quelques kilomètres supplémentaires, grace à une batterie rechargée par la caténaire et par récupération.

Contribuer à la recherche

Le véhicule a été remis à Rhenus Trucking, qui le met à disposition de Contargo, en tant que prestataire de services, dans la région Rhin-Main pour les trajets vers le sud (via l'autoroute A5). "En tant que réseau de terminaux avec un poids important au niveau régional, nous nous concentrons sur le transport trimodal de marchandises par barge et par rail. Notre objectif est de rendre le premier et le dernier kilomètre de l'itinéraire de transport, qui se font forcément par camion, aussi respectueux que possible de l'environnement. La participation au projet Elisa nous donne l'occasion de tester ce type de motorisation et de contribuer à la recherche", explique Christian Eichmeier, directeur général de Contargo Rhein-Main.

Le projet Elisa, soutenu par le Ministère allemand des transports, vise à tester cette solution jusqu’en 2022. En cas de succès, et sous réserve de financement, l’Allemagne pourrait équiper 30 % de son infrastructure autoroutière avec des caténaires, ce qui permettrait de faire rouler 80 % de son parc de camion de la sorte.

Décarbonisation

Contargo, qui exploite plus de 24 terminaux à conteneurs en Allemagne, en France et en Suisse, s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Depuis le début de l'année 2020, tous les terminaux à conteneurs de son réseau en Allemagne utilisent ainsi de l'électricité verte.

Cette étape vers la décarbonisation devrait permettre de faire fonctionner des camions électriques de 44 t, des reach stackers hybrides (engins de manutention de conteneurs), des portiques et des grues de quai.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format