Menu
S'identifier

Clem’ lance un service de partage de véhicules utilitaires électriques légers à Paris

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 30.06.2020 | Dernière Mise à jour : 30.06.2020

54 véhicules – des Kangoo ZE et e-NV200 – seront disponibles dans 54 stations, anciennement Autolib’. L’objectif visé, à terme, est de disposer de 300 véhicules dans 100 stations réparties dans toute l’Ile-de-France.

Crédit photo Clem'

Des véhicules utilitaires légers électriques en partage à Paris, c'est pour demain ! La ville de Paris, après avoir mené une expérimentation en 2017/2018, a choisi Clem', acteur de l'autopartage depuis 10 ans, pour proposer l'utilisation partagée de 54 véhicules. Disponibles dans 54 anciennes stations Autolib' réparties sur les vingt arrondissements, ils seront rechargeables sur les bornes Autolib' "rétrofitées" par Clem'.

Clem’, acteur de l’autopartage depuis 10 ans, a été retenu par la ville de Paris pour proposer, à partir du 6 juillet, un service de partage de véhicules utilitaires électriques légers (VULe). Les recharges se feront sur 266 ex-bornes Autolib’ "rétrofitées" dans les vingt arrondissements parisiens. L’objectif est de soutenir la reprise de l’activité tout en respectant l’environnement puisque ce service sera proposé aux commerçants, artisans, mais aussi aux particuliers. La réservation pourra s’effectuer dès le 1er juillet via le site ou sur l’appli Clem.mobi. Clem’ revendique ici "le plus important projet d'autopartage de véhicules utilitaires électriques déployé à l'échelle mondiale mi-2020". 

300 véhicules, à terme, en Ile-de-France

54 véhicules – des Kangoo ZE et e-NV200 – seront disponibles dans 54 stations, anciennement Autolib’. L’objectif visé, à terme, est de disposer de 300 véhicules dans 100 stations réparties dans toute l’Ile-de-France. Clem’ proposait jusqu'ici le partage de véhicule, le covoiturage, ou encore le "soli-drive" (avec conducteur bénévole et passager dans l’incapacité de conduire) dans plus de 200 communes en France.

Le projet s’est appuyé sur une expérimentation menée par la ville de Paris en 2017/2018 dans le quartier de Montorgueil, près des Halles, au cœur de la capitale. 10 véhicules utilitaires légers électriques étaient proposés en autopartage sur 5 stations de charge. Le bilan tiré de l’expérience était positif puisque 20 utilisateurs ont été enregistrés par véhicule et l'économie pour les usagers a été évaluée à 4 000 € par rapport à la détention d’un véhicule personnel. Le sans-contact et gestes barrières sont respectés grâce à la technologie M'Key, clé sans contact, qui est de rigueur pour ce service. Et tous les véhicules sont désinfectés après chaque utilisation.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format