Menu
S'identifier

Avec Lille, DHL voit la livraison des premier et dernier kilomètre en vert

Actu-Transport-Logistique.fr | Actualité | publié le : 23.07.2019 | Dernière Mise à jour : 23.07.2019

Lille est la 12e ville française à effectuer des livraisons en triporteur avec DHL Express.

Crédit photo DHL

Résolument orienté dans une démarche "verte", l'expressiste DHL maintient son cap de déploiement de flotte propre en France. C'est aujourd'hui Lille qui est concernée, 12e ville à effectuer ses livraisons en triporteur, un moyen de transport permettant aussi bien d'accéder rapidement aux clients des centres-villes que de répondre aux objectifs que l'expressiste s'est fixé, réaliser 70 % de ses livraisons et enlèvements, sur les 1er et dernier kilomètre, en "solutions propres" d’ici 2025.

Après Besançon, Caen, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse, Rennes et Rouen, Lille est la 12e ville française à effectuer des livraisons en triporteur avec DHL Express. L’expressiste s’est en effet fixé pour objectif d’effectuer 70 % de ses livraisons et enlèvements, sur les 1er et dernier kilomètre, en "solutions propres" d’ici 2025, comme le vélo et le véhicule électrique. Ceci pour atteindre son but "zéro émission" en 2050. Tous ces objectifs sont aussi motivés, selon DHL, par l’envie d’améliorer les conditions de vie des personnes "là où elles résident et travaillent". Ils s’appliquent également aux sous-traitants de DHL. À échelle internationale, il s’agit d’augmenter de 50 %, par rapport à 2007, l’efficacité carbone des activités.

"Les triporteurs présentent de nombreux avantages pour nos livraisons en centre-ville. Ce sont des véhicules zéro émission. Ils nous évitent les problèmes liés aux embouteillages et aux restrictions de circulation et ils nous permettent d'effectuer les livraisons dans les meilleurs délais. Grâce à leur faible encombrement, ils s'insèrent facilement dans les petits passages et se garent aisément. Ces véhicules permettent ainsi d'accéder rapidement à nos clients des centres-villes et de répondre à leurs attentes en matière de protection de l'environnement. Ils constituent pour nous un moyen d'atteindre nos ambitieux objectifs", explique Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France.

Tests et sites pilotes

Des tests et sites pilotes sont désignés, comme Paris par exemple. L’agence de la Porte de la Chapelle est ainsi devenue un site Distigreen. Grâce à 16 véhicules électriques de 140 à 170 km d'autonomie – 1 Nissan e-NV 200 de 4 m3, 14 Nissan Voltia e-NV 200 de 8 m3 et 1 Man e-TGE de 10 m3 –, 4 arrondissements parisiens (les 9e, 10e, 18e et 19e) sont totalement desservis par DHL Express en "solution verte". Lyon et Marseille devraient suivre. Pionnière, depuis fin 2017, Nice est la première ville livrée en 100 % électrique par DHL Express.

Une flotte verte qui passerait de 60 a 110 en 2020

Question flotte, DHL revendique actuellement une soixantaine de véhicules, sur environ 20 site en France – triporteurs, Renault Kangoo ZE, Nissan Voltia e-NV200, MAN e-TGE et utilitaires électriques spécialement adaptés aux tournées urbaines – et affirme vouloir passer à plus de 110 d’ici 2020.

Pour atteindre ces performances, DHL annonce former et accréditer 80 % de ses collaborateurs en tant que "Spécialistes GoGreen" d'ici 2025, et les impliquer "activement dans ses activités et de protection du climat".

 

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format