Menu
S'identifier

Arrival teste la conduite autonome

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 15.09.2021 | Dernière Mise à jour : 14.09.2021

Le néoconstructeur anglo-américain Arrival a indiqué début août que son fourgon électrique avait réalisé des manœuvres sans conducteur au sein d’un entrepôt. 

Crédit photo Arrival

Arrival a indiqué que son fourgon électrique avait réalisé un premier essai de conduite autonome dans un entrepôt. La startup anglaise compte désormais tester cette fonctionnalité sur route ouverte au Royaume-Uni et continue d’engranger les commandes.

Le néoconstructeur anglo-américain Arrival a indiqué début août que son fourgon électrique avait réalisé des manœuvres sans conducteur au sein d’un entrepôt. "Le véhicule a pu effectuer de manière autonome toutes les opérations effectuées quotidiennement par un conducteur de flotte commerciale. Ces technologies améliorent la sécurité et l'efficacité des dépôts", indique la société, qui travaille autant sur le développement de nouvelles lignes de production pour ses véhicules (bus et fourgon) que sur des systèmes de conduite autonome.

Erreurs de conduite

"Les manœuvres au dépôt sont les parties les plus sujettes aux accidents de travail et avec notre technologie, nous espérons introduire une plus grande sécurité en supprimant les erreurs de conduite humaines qui se produisent dans des environnements confinés", souligne Max Kumskoy, responsable de l'assistance à la conduite avancée et des systèmes de conduite automatisés d’Arrival. Lorsque la phase de test au sein d’environnements fermés sera terminée, Arrival compte étrenner son système de conduite autonome sur route ouverte, dans un environnement autrement plus complexe. Toutefois, aucune date n’a été indiquée.

Pour l’instant, Arrival est arrivé à développer ses systèmes de conduite autonome jusqu’au niveau SAE 3 (le conducteur doit être capable de reprendre le volant à tout moment) et doit continuer à travailler pour atteindre le niveau 4 qui lui permettrait de rendre ses fourgons totalement autonomes sur certaines portions du trajet.

Nouvelle commande

Arrival doit démarrer la production de ses fourgons et bus à grande échelle prévue au troisième trimestre 2022. UPS, actionnaire de l’entreprise, a réservé 10 000 exemplaires destinées à rejoindre ses flottes européennes et nord-américaines (d’ici 2024).

Il faudra également compter sur le spécialiste de la gestion longue durée LeasePlan qui a signé une pré-commande initiale de 3 000 fourgons le 15 juillet dernier. LeasePlan devient ainsi le partenaire de leasing opérationnel privilégié d’Arrival pour ses fourgons électriques.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format