Menu
S'identifier

Amazon exploitera 10 000 véhicules électriques en Inde

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 07.02.2020 | Dernière Mise à jour : 07.02.2020

Les 10 000 véhicules électriques rejoindront la flotte d’Amazon India d’ici 2025.

Crédit photo DR

Le géant du e-commerce Amazon monte en puissance en Inde, avec une commande de 10 000 véhicules électriques et des accords de distribution avec des acteurs locaux.

Jeff Bezos, le patron d’Amazon, a annoncé lors d’une "tournée" en Inde effectuée à la mi-janvier que son groupe allait investir 1 milliard de dollars (910 millions d'euros) dans le pays, en aidant à la numérisation des petites entreprises ainsi qu’en faisant l’acquisition d’une flotte de 10 000 véhicules électriques.

Sur une vidéo, on peut voir un Jeff Bezos, hilare, conduire un rickshaw électrique aux couleurs de sa société. Les 10 000 véhicules électriques rejoindront la flotte d’Amazon India d’ici 2025 et compteront donc des triporteurs électriques, déjà testés dans plusieurs villes, ainsi que des véhicules à 4 roues. Amazon fera appel à des constructeurs et équipementiers indiens pour produire ces véhicules.

100 % de véhicules électriques en 2030

Le déploiement de la flotte électrique va commencer dès cette année à Bangalore, Hyderabad ou encore Delhi, où ces véhicules seront bienvenus. La capitale indienne fait partie des villes les plus polluées au monde : depuis la fin du mois d’octobre 2019, des pics à plus de 30 fois la limite du seuil de dangerosité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont été signalé, poussant les autorités à déclarer une urgence de santé publique sur la région. L’Inde s’est par ailleurs engagée dès 2016 électrifier 100 % de son parc automobile d’ici 2030.

Une date butoir également retenue par Amazon dans le cadre de son programme "Shipment Zero", qui vise à atteindre une empreinte carbone neutre pour la moitié de ses livraisons d'ici 10 ans. Le géant de Seattle a ainsi commandé 100 000 camionnettes électriques pour le marché nord-américain au néo-constructeur Rivian, dans lequel a d’ailleurs investi Amazon.

"Le siècle de l’Inde"

Pour étendre son réseau de distribution en Inde, Amazon, qui est présent dans le pays depuis 2013, déclare vouloir s’appuyer sur le réseau des milliers de petits détaillants qui essaiment dans le sous-continent. L’entreprise a également pris une participation en août 2019 dans le groupe de distribution Future Group, l’un des plus grands distributeurs indiens qui compte plus de 1 500 magasins avec sa chaine Future Retail.

Début janvier, Amazon a conclu un accord avec son partenaire pour devenir son canal de vente exclusif sur Internet. "Le 21e siècle sera le siècle de l’Inde", a déclaré Jeff Bezos lors d’un congrès avec ses employés indiens, en prédisant que son groupe permettra d’exporter pour 10 milliards de dollars (9 milliards d'euros) de marchandises made in India.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format