Menu
S'identifier

Transports Perrenot (26) : Poupeau-Voiron et Breiz Île intégrés

Actualités | publié le : 25.07.2019 | Dernière Mise à jour : 25.07.2019

"Nous pourrons travailler sur des projets de grande envergure où l’exigence opérationnelle prend tout sens", indique Philippe Givone, P-dg de Perrenot.

Crédit photo Gwenaëlle Ily

Nouvelles opérations de croissance externe pour Perrenot qui a également signé deux joint-ventures, avec Casino et l’Espagnol AB Custom.

Le groupe de transport Perrenot, piloté par Jacky Perrenot et Philippe Givone, poursuit sa course en avant vers son objectif du milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2022 (un peu plus de 750 M€ à fin 2018). Il vient de mettre la main sur le Charentais Poupeau (16) et sur Breiz Île, société implantée à Belle-Île-en-Mer. Celle-ci campe sur une activité de transport et de distribution au départ du continent. Elle emploie 15 salariés et exploite une flotte de 15 véhicules. "La reprise de cette société, sur un secteur géographique particulier et crucial pour nos partenaires de la grande distribution, permettra de proposer une solution de distribution stable et pérenne", souligne Denis Bertin, directeur du développement du groupe drômois.

Renforcement des positions à l'ouest

Avec Poupeau, Perrenot renforce ses positions dans l’ouest de la France. Reprise à la barre du tribunal, en même temps que Voiron (16), qui était sa filiale, l’entreprise passe sous l’enseigne Perrenot Poupeau au 1er août et devient une nouvelle filiale du groupe.

"La reprise de Poupeau permet à Jacky Perrenot de continuer à développer ses activités sur les marchés du luxe et les produits à forte valeur ajoutée. Elle nous offre également l’opportunité de doper nos activités de logistique. Nous pourrons travailler sur des projets de grande envergure où l’exigence opérationnelle prend tout sens", indique, pour sa part, Philippe Givone, P-dg de Perrenot. Le périmètre de reprise englobe un effectif de 120 salariés, une flotte de 80 véhicules et une surface d’entreposage de 30 000 m2 qui complèteront les 300 000 m2 du parc logistique existant. Quant à Voiron, il apportera au 1er août son fonds de commerce dans le périmètre de Perrenot qui prend possession de 45 nouveaux véhicules (52 salariés).

> Lire la suite de l'article dans L'Officiel des transporteurs n° 2983-2984 du 19 juillet 2019 (réservé aux abonnnés).

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format