Menu
S'identifier

Groupe Perrenot : l’hydrogène et l’électrique bientôt sur parc

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 22.03.2019 | Dernière Mise à jour : 22.03.2019

Un prototype de tracteur hydrogène Nikola commandé par Perrenot.

Crédit photo NIkola Motors - Perrenot

Exclusif. Le groupe de transport Perrenot met un coup d'accélérateur dans la transition énergétique. Il accompagne la grande distribution dans ce sens, d'abord avec un MAN électrique pour Casino, puis avec la mise en circulation du premier camion à hydrogène Iveco, pour Carrefour, à horizon 2020. Pour "aller plus loin", il confie avoir conclu un accord commercial avec Nikola Motors pour la livraison 10 véhicules à l’hydrogène.

Perrenot s’était illustré, il y a quelques années, par l’achat massif de véhicules au gaz, accompagnant dans le même temps la volonté des chargeurs – ceux de la grande distribution où le groupe possède un fort taux de pénétration – de voir leurs prestataires transport "verdir" leurs flottes. Il va aujourd’hui plus loin en s’engageant sur la mise en circulation d’un premier véhicule à hydrogène. Ce projet est né d’un partenariat conclu avec l’enseigne Carrefour. Baptisé Hyammed, il est programmé pour la distribution, à l’horizon 2020, et portera les couleurs d’Iveco. Plus proche de nous sur le calendrier, Perrenot annonce la mise en circulation d’un premier véhicule électrique d’ici la fin de l’année 2019. Il s’agit d’un MAN 26 t, destiné à la distribution pour le compte du distributeur Casino.

Des énergies alternatives au diesel

"C’est dans notre ADN d’accompagner les enseignes de la grande distribution. Perrenot est résolument engagé dans la transition énergétique. Notre stratégie est ambitieuse en termes d’amélioration de notre parc mais elle est réalisable", déclare Jonathan Bertin, chef de projet chez Perrenot. Lequel annonce que d’ici la fin de l’année, le groupe piloté par Jacky Perrenot et Philippe Givone comptera en portefeuille près de 500 cartes grises "avec des énergies alternatives au diesel". Le jeune chef de projet fait référence à des tracteurs fonctionnant au gaz naturel et à des remorques dotées de refroidissements via l’azote, qui "permettent de diminuer l’empreinte environnementale et les facteurs de nuisance". 

Livraison de 10 véhicules à l’hydrogène

Le groupe annonce "vouloir aller plus loin dans l’hydrogène", bien décidé à demeurer "pionnier et avant-gardiste". Il indique avoir conclu un accord commercial avec Nikola Motors pour la livraison de 10 véhicules à l’hydrogène. Pour concrétiser cet engagement avec le constructeur américain, la direction de Perrenot doit se rendre, en avril prochain, à Phoenix, au siège de Nikola Motors. À noter que le groupe Perrenot a décroché récemment le Trophée TK Blue des transporteurs éco-responsables.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format