Menu
S'identifier

Nantes-Saint-Nazaire Port consolide le site de Cheviré avec de nouveaux entrepôts

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 28.09.2018 | Dernière Mise à jour : 02.10.2018

De gauche à droite sur la photo : Francis Bertolotti, président du Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire, Olivier Roualec, directeur général du Groupe Legendre et Frédéric Mignot, président-directeur-général de la SGT.

Crédit photo Olivier Constant

Le site portuaire de Cheviré disposera de 24 000 m² d’entrepôts logistiques supplémentaires en janvier 2019. La pose de la première pierre de ce nouveau bâtiment, dont le premier locataire a été dévoilé à cette occasion, avait lieu le 27 septembre 2018.

Parfaitement desservie à l’entrée de Nantes par la route, le rail et le nouveau service par barge fluviale Flexiloire, la zone portuaire de Cheviré poursuit sa mutation. Et un nouvel exemple en est donné par la pose de la première pierre d’un nouveau bâtiment de 24 000 m², destiné à accueillir des activités logistiques. Effectuée le 27 septembre 2018, cette étape symbolique a permis au groupe Legendre, qui gère les opérations, et à Nantes-Saint-Nazaire Port de révéler le nom du premier locataire qui occupera ces nouvelles installations d’un coût inférieur à 20 millions d’euros à partir de janvier 2019.

Un bâtiment déjà commercialisé à moitié

Il s’agit de la Société Générale des Techniques (SGT), entreprise familiale basée à Rezé, dans la périphérie nantaise. Spécialisée dans la production de contenants plastiques destinés à l’industrie agroalimentaire, elle a réservé la moitié de la surface pour une durée de douze ans. Cela lui permettra d’agrandir à nouveau ses surfaces alors même qu’elle fait édifier actuellement une nouvelle usine de 10 000 m² à Chalon-sur-Saône.

Si la société n’écarte pas, à terme, la possibilité d’utiliser le service Flexiloire, elle a abandonné, en revanche, tout recours au ferroviaire pour les 80 000 t de matières premières qu’elle utilise par an. Frédéric Mignot, son président, explique, en effet, que "c’était compliqué au niveau logistique".

Un second client d’ici la fin de l’année

Les deux cellules de 6 000 m² chacune encore libres ne devraient pas le rester bien longtemps. "Nous devrions pouvoir annoncer un second client d’ici la fin de l’année 2018. Les discussions actuelles portent sur 6 à 12 000 m² devant, également, accueillir des activités logistiques. En cas d’engagement limité à 6 000 m², nous avons également quatre marques d’intérêt sérieuses pour les 6 000 m² restants", indique Olivier Roualec, directeur général du Groupe Legendre. Avant d’ajouter que "le bâtiment est d’ores et déjà prédisposé pour recevoir ultérieurement une installation de panneaux photovoltaïques".  

Nouveaux projets

Le groupe breton n’en a pas fini avec ses projets logistiques sur le territoire nantais marqué par une raréfaction à la fois du foncier et d’une offre logistique de qualité. Déjà en commercialisation, un projet d’entrepôt de 18 à 30 000 m² pourrait devenir opérationnel au début de l’année 2020. Il sera implanté à Derval. Un autre projet concernant la commune de Nozay est moins avancé en revanche. 

Pour Nantes-Saint-Nazaire Port, propriétaire d'un domaine foncier de 2 700 ha, dont 590 situés à Nantes, la mise en service des nouveaux entrepôts permettra de conforter l’activité du site portuaire de Cheviré. Elle a concerné 150 escales de navires et un trafic de 500 000 tonnes l’année passée.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format