Menu
S'identifier

Le port de Tanger garde le cap en 2020

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 16.02.2021 | Dernière Mise à jour : 16.02.2021

Avec 81 millions de tonnes (Mt) traitées en 2020 (+ 23 %), le port de Tanger revendique à lui seul près de 47 % de l’ensemble du tonnage portuaire marocain.

Crédit photo TMPA

Malgré la crise sanitaire, le port de Tanger affiche une augmentation de la majorité de ses trafics en 2020. Seul le nombre de véhicules neufs manutentionnés a diminué.

"Les performances réalisées pendant l’année 2020 démontrent l’engagement et la collaboration continus de l’ensemble des partenaires de Tanger Med, notamment les concessionnaires, les armateurs, ainsi que les administrations et les autorités concernées qui, malgré un contexte sanitaire exceptionnel, sont restés pleinement mobilisés afin d’assurer dans les meilleures conditions possibles la continuité des chaînes d’approvisionnements nationales et internationales", a salué le port de Tanger à l’occasion de la publication de ses résultats annuels. Malgré la crise sanitaire, qui a surtout impacté le trafic de passagers, le nombre de navires ayant accosté au port a progressé de 10 % par rapport à 2019, avec 4 306 navires de commerce.

Les conteneurs toujours en hausse

Avec 81 millions de tonnes (Mt) traitées en 2020 (+ 23 %), le port de Tanger revendique à lui seul près de 47 % de l’ensemble du tonnage portuaire marocain. Trafics phare du port, 5 771 221 conteneurs EVP ont été manutentionnés sur l’exercice concerné (+ 20 %).

Pour autant, les vracs liquides se sont également bien comportés avec une hausse de 26 % pour un volume de 7 968 485 tonnes d’hydrocarbures traitées. "Cette croissance est principalement due à l’activité de bunkering (soutage) au profit des navires transitant par le détroit de Gibraltar, qui a généré un trafic de près de 1,6 million de tonnes", explique TangerMed. Même tendance du côté des vracs solides qui ont pris + 18 %, avec 303 705 tonnes, "principalement grâce au trafic de bobines d’acier, de pales d’éoliennes et de céréales", précise le port.

Baisse du trafic de véhicules

Autre spécialité du port, le trafic de camions qui, malgré un ralentissement d’activité au sein de plusieurs unités industrielles, a clôturé l’année sur une certaine stabilité avec 357 331 camions TIR traités principalement dans le secteur agroalimentaire.

En parallèle, le trafic de véhicules neufs a atteint 358 175 unités manutentionnées sur les deux terminaux à véhicules du port en 2020, accusant une chute de 28 %. "Cette variation s’explique par la baisse des ventes de véhicules en Europe et par le ralentissement de la production automobile de Renault et PSA durant la période (mars/mai) causé par le contexte sanitaire lié à la Covid-19", explique Tanger Med.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format