Menu
S'identifier

Hyundai Heavy Industries va développer des piles à combustibles

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 15.10.2021 | Dernière Mise à jour : 14.10.2021

 Hyundai Heavy Industries a signé le 8 septembre dernier un protocole d'accord avec AVL, leader mondial indépendant dans le développement de groupes motopropulseurs, pour développer des piles à combustible à hydrogène pour les navires.

Crédit photo Hyundai

Le leader mondial de la construction navale Hyundai Heavy Industries s’associe à AVL pour produire des piles à combustibles pour ses navires. L’ensemble du groupe coréen se met en place pour accompagner l’essor du vecteur hydrogène.

Une avancée de plus pour l’hydrogène en mer. Le premier constructeur naval au monde, Hyundai Heavy Industries (filiale du groupe Hyundai) a signé le 8 septembre dernier un protocole d'accord avec l’Autrichien AVL, leader mondial indépendant dans le développement de groupes motopropulseurs, pour développer des piles à combustible à hydrogène pour les navires d’ici 2025. Ils entendent développer des piles d’une puissance de 200 kilowatts à 1,5 mégawatt destinées aux ferries et aux remorqueurs des îles côtières, aux cargos fluviaux ainsi qu’au navires de transport d'hydrogène de taille moyenne.

En parallèle, une autre filiale du groupe, Hyundai Global Service, va démarrer au second semestre 2022 un programme destiné à équiper les petits navires d’un système de piles à combustibles. Les navires à propulsion hydrogène pourront quant à eux s’approvisionner dans le futur port "vert" conçu par la filiale Hyundai Electric grâce à de  l’hydrogène vert qui sera produit à partir d’énergie éolienne dans une future usine d'électrolyse de 1,2 MW.

Des versions hydrogène pour tous les camions

En mars 2021, le groupe Hyundai Heavy Industries a lancé son programme "Hydrogen Dream 2030" destiné à soutenir l’ensemble de la chaîne de valeur du vecteur hydrogène sur terre et sur mer d’ici la fin de la décennie. Le 23 septembre ​​​​​​​2021, le groupe a annoncé son intention de proposer des versions à pile à combustible à hydrogène pour tous ses véhicules commerciaux d'ici 2028 (bus et camions) et de réduire le prix des véhicules à pile à combustible au niveau de celui des batteries électriques deux ans plus tard.

Pour les alimenter, la filiale Hyundai Oilbank prévoit de produire de l'hydrogène bleu – à partir d’énergies fossiles, mais avec un stockage des émissions CO2 émises lors du vaporeformage. Le gaz sera commercialisé à travers 180 stations de ravitaillement prévues en Corée du Sud d'ici 2030. "L'objectif est de rendre l'hydrogène facilement utilisable par tous et partout. Nous voulons offrir des solutions pratiques pour le développement durable de l'humanité et, avec ces avancées, nous visons à contribuer à favoriser une société mondiale de l'hydrogène d'ici 2040", a déclaré Euisun Chung, le président du groupe Hyundai.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format