Menu
S'identifier

La tempête vaccinale fait tanguer les relèves d’équipage

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 15.03.2021 | Dernière Mise à jour : 15.03.2021

En février, Bourbon a signé la "déclaration Neptune" sur le bien être des marins et les relèves d’équipages qui prône notamment la reconnaissance des marins comme travailleurs clés.

Crédit photo Bourbon

Les marins ne sont toujours pas prioritaires à la vaccination, or ils contribuent à la chaîne logistique mondiale d’approvisionnement. Armateurs de France et l’Organisation Maritime internationale (OMI) plaident depuis fin 2020, pour que les navigants soient prioritaires après les personnels soignants. Aujourd’hui, ils seraient confrontés à l’exigence de vaccins de certains États. Le cas s’étant déjà produit aux Émirats comme l’affirme le groupe Bourbon.  Les armateurs français présents à l’international doivent composer avec des législations hétéroclites et fluctuantes…

2021 marque le début de la campagne mondiale de vaccination, avec près d’une cinquantaine de vaccins disponibles parmi lesquels Pfizer/ BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson, le russe Sputnik, ou encore le chinois BBIBP-corV…Dans certains ports du Moyen-Orient, le vaccin est devenu obligatoire pour poser le pied à terre.

Les Émirats Arabes Unis qui vaccinent à tour de bras, avec le plus fort taux de vaccination au monde, ont refusé le débarquement de marins de deux navires  Supply de Bourbon au motif qu’ils n’avaient pas eu d’injection du vaccin validé par le pays, en l’occurrence, le vaccin chinois développé par le laboratoire Sinopharm. Une information confirmée par la direction de la compagnie maritime. "Deux navires ont été bloqués. Personne ne légifère sur cette question de demande de vaccin. Nous sommes très attentifs sur ce sujet et travaillons avec les P&I et International SOS Fondation. Selon les pays, l’isolement des marins peut être très long ce qui ralentit nos opérations", explique-t-on à la direction du groupe spécialiste des services à l’offshore. En février, Bourbon a signé la "déclaration Neptune" sur le bien être des marins et les relèves d’équipages qui prône notamment la reconnaissance des marins comme travailleurs clés. 

Livret maritime et passeport vaccinal

Les marins ne sont pas prioritaires à la vaccination or ils jouent un rôle clé dans la chaîne d’approvisionnement. Le sujet a été évoqué dès l'automne dernier par le secrétaire général de l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Une proposition sera examinée au prochain Comité de la sécurité maritime début mai. "Nous demandons que l'OMI centralise l'information sur les exigences des différents États et qu'une résolution soit adoptée pour définir une stratégie de vaccination des marins", explique un représentant permanent de la France à l’OMI. 

Interrogée sur le sujet, l’OMI a indiqué être "au fait des différends en lien avec la vaccination des gens de mer" refusant toutefois de confirmer ou de commenter les cas d’incidents spécifiques. L’OMI dit "travailler en collaboration étroite avec les parties prenantes concernées, plus particulièrement l’OMS, qui est l’organisme chef de file des Nations Unies pour les questions liées à la vaccination, et l’OIT, chargé des questions liées au travail, afin afin de trouver des solutions".

Selon le syndicat ITF, les compagnies maritimes tenteraient de se procurer directement des vaccins qui sont, pour l’heure, réservés aux gouvernements. Pour résoudre l’épineux problème de la double injection pour les marins, les compagnies prôneraient les vaccins ne nécessitant qu’une seule dose. Outre le passeport, le livret maritime, demain, les marins devront peut-être présenter un passeport vaccinal pour naviguer.

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format