Menu
S'identifier

La grève au port de Felixstowe fait craindre un effet domino

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 24.08.2022 | Dernière Mise à jour : 24.08.2022

Ce port de l’est de l’Angleterre enregistre un trafic de 4 millions d’EVP par an,

Crédit photo Port of Felixstowe

1 900 des 2 400 salariés travaillant au port de Felixstowe, deuxième port de fret de Grande-Bretagne, sont en grève depuis lundi. Ils réclament des revalorisations de salaires. Un blocage qui pourrait impacter l’attractivité de la place portuaire, déjà en proie à des problèmes de congestion depuis deux ans, et créer un effet domino sur les chaînes d'approvisionnement.

Après le transport ferroviaire, c’est au tour de la filière maritime de faire face à un mouvement social d’ampleur en Grande-Bretagne. En effet, depuis le 21 août et jusqu’au 29 août, 1 900 salariés, sur les 2 500 travaillant au port de Felixstowe, ont débrayé. Leur revendication : des revalorisations salariales. "Nos enquêtes sur la société Felixstowe Docks, ses filiales et finalement sa société mère, basée à Hong Kong, montrent que la société pleure des "larmes de crocodile" lorsqu’elle affirme qu’elle ne peut pas se permettre de payer ses dockers", assure le syndicat Unite à l’initiative de ce mouvement.

Des navires réacheminés

La grogne sociale, dans ce port de l’est de l’Angleterre qui enregistre un trafic de 4 millions d’EVP par an, pourrait avoir de fortes répercussions sur les chaînes d’approvisionnement européennes. "Même des interruptions mineures des opérations portuaires peuvent avoir un impact majeur sur l'efficacité du réseau de lignes de conteneurs et provoquer un effet domino dans les chaînes d'approvisionnement", estime Christian Roeloffs, PDG et cofondateur de la bourse de fret digitale Container xChange dans un communiqué de presse.

Au niveau local, c’est l’activité opérationnelle de la place portuaire qui risque de subir les premiers effets de ce blocage puisque "en réponse, les compagnies de conteneurs ont omis les escales régulières des navires au port et réacheminé les conteneurs via d'autres ports en Europe du Nord et au Royaume-Uni", observe xChange.

Un indice inquiétant

Ces reroutages, même temporaires, pourraient ainsi laisser entrevoir aux clients la possibilité d’autres alternatives avec d’autres places portuaires et s’ajoutent aux problèmes de congestion observés depuis deux ans. "Selon l'indice de disponibilité des conteneurs (CAx) de Container xChange, la lecture CAx moyenne de Felixstowe pendant une grande partie de 2022 a oscillé autour de 0,9, l'une des lectures les plus élevées d'Europe. Une valeur CAx supérieure à 0,5 indique un excédent de conteneurs tandis qu'une valeur inférieure à 0,5 indique une pénurie", soutient xChange.

Ce mouvement social en cours succède à des actions similaires menées cet été à Hambourg, Bremerhaven et Wilhelmshaven en Allemagne et précède peut-être celui qui plane à Liverpool. "Les dockers du port de Liverpool ont également voté la grève pour un meilleur salaire. Les représentants syndicaux n'ont pas encore confirmé quand les grèves auront lieu", souligne xChange.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format