Menu
S'identifier

France Cyber Maritime : une réponse spécifique aux cyberattaques

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 15.12.2020 | Dernière Mise à jour : 16.12.2020

Le lancement de cette association est une première étape avant la mise en place du centre national de coordination de la cybersécurité pour le monde maritime à l’horizon 2022.

Crédit photo DR

Conscient de sa fragilité face à des cyberattaques régulières, le secteur du transport maritime était désireux de s’en prémunir efficacement. Il est exaucé avec la création, depuis le 17 novembre, de l’association France Cyber Maritime, fruit d’un travail mené conjointement par les pouvoirs publics, les acteurs territoriaux et les filières.

Fin septembre, une nouvelle cyberattaque paralysait littéralement l’armateur CMA CGM. Durant quinze jours, le géant du transport maritime a subi d’importants dysfonctionnements, impactant ses filiales. Risques et solutions pour y remédier étaient exposés dans les locaux du Cluster maritime français voici un an, et la fragilité des acteurs du maritime apparaissait clairement. Régulièrement touché par les cyberattaques, le secteur a exprimé le besoin d'être aidé pour mieux se prémunir de ces désagréments. C’est chose faite avec la création de l’Association France Cyber Maritime, dont le rôle est de contribuer à répondre aux attentes du monde maritime et portuaire sur les questions de cybersécurité maritime.
 

Une première étape

Cette association émane des travaux du Comité France Maritime et la décision du comité interministériel de la mer de 2018 d’engager les filières dans la structuration d’une réponse spécifique De nombreux acteurs maritimes et territoriaux ont soutenu la démarche. en particulier Brest Métropole et la Région Bretagne avec leur écosystème cyber"Je salue la création de France Cyber Maritime à Brest, sa capacité fédératrice et l’engagement des acteurs nationaux. Cette première étape marque un jalon dans le développement d’une réponse solide et adaptée face aux menaces cyber qui touchent le monde maritime. Le travail se poursuivra pour faire monter en puissance ce nouvel outil dont la vocation dépasse les frontières nationales", a déclaré François Cuillandre, président de Brest métropole.

France Cyber Maritime est présidée par Frédéric Moncany de Saint Aignan, président du Cluster Maritime Français : "Cette coopération entre les filières industrielles du maritime, du portuaire et de la sécurité, ainsi que les territoires, avec le soutien des pouvoirs publics, me paraît nécessaire pour trouver ensemble des solutions et des réponses concrètes aux menaces cyber. Cela fait suite à une vraie demande de la communauté maritime à laquelle nous sommes heureux, avec le Secrétaire général de la mer et les autres membres, de répondre. La prochaine étape est de construire un plan d’actions avec les différents acteurs impliqués".

Un cadre juridique

Dans un premier temps, l’association va créer une équipe à vocation opérationnelle, Maritime computer emergency response team (M-CERT), qui centralisera et coordonnera les incidents de cybersécurité du secteur et favorisera le partage de l’information pour permettre aux acteurs d’anticiper au mieux les menaces. Puis l’association posera un cadre juridique pour que les orientations stratégiques du conseil de la cybersécurité du monde maritime puissent être mises en œuvre. C’est une première étape avant la mise en place du centre national de coordination de la cybersécurité pour le monde maritime à l’horizon 2022. Par ailleurs, ses missions seront de :

  • fédérer les industriels du maritime et de la sécurité pour s’engager avec eux et répondre aux appels à projets qui concernent le monde maritime et portuaire ;
  • contribuer à la création d’un CERT (Computer emergency response team) sectoriel, et en complémentarité des structures existantes, publiques et privées ;
  • participer aux travaux des organismes en charge de la certification, la labellisation et la réglementation en lien avec les instances nationales et européennes ;
  • contribuer au développement de l’écosystème national de cybersécurité maritime au travers d’une offre de services de cybersécurité adaptés (entraînement, formation, conseil et expertise, recherche et développement...) ;
  • contribuer au développement d'une offre industrielle et technologique pour répondre au besoin d’une filière unie ;
  • promouvoir et représenter le savoir-faire et l'excellence française et européenne en cybersécurité maritime et portuaire à l'international.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format