Menu
S'identifier

Contrôle des marchandises : le port de Nantes-St-Nazaire se dote d’un guichet unique réglementaire

Maritime | publié le : 07.10.2019 | Dernière Mise à jour : 07.10.2019

Le Guichet Unique Réglementaire (GUR) est un enjeu réglementaire et d'attractivite pour le port de Nantes Saint-Nazaire.

Crédit photo OC

Le port de Nantes-St-Nazaire vient d’inaugurer un guichet unique réglementaire pour faciliter les contrôles réglementaires des marchandises. Cette nouvelle installation prendra de l’importance au fur et à mesure de la croissance du trafic de conteneurs. 

Inauguré le 3 octobre au sein du terminal à conteneurs de Montoir-de-Bretagne, le guichet unique réglementaire (GUR) de Nantes-Saint-Nazaire Port constitue, selon ses financeurs (État, Région, Communauté d’Agglomération et port) une première en France. Il regroupe, en effet, à la fois le SIVEP (service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire), le pôle industriel des Douanes et la partie contrôle biologique. 

Quatre unités spécialisées 

Débutés en juin 2018, les travaux de ce nouvel équipement d’une surface de 825  se sont achevés treize mois plus tard. Opérationnel depuis le 27 septembre, le GUR dispose, en premier lieu, de quatre unités équipées de quais de déchargement pour accueillir les conteneurs contrôlés par type de produit.

La première unité est destinée aux produits d’origine animale pour la consommation humaine, la seconde étant dédiée aux produits d’origine animale pour la consommation non humaine. La troisième accueille les contrôles phytosanitaires des produits d’origine végétale et sert aux contrôles sanitaires et/ou biologiques des produits végétaux destinés à la consommation humaine. Enfin, la quatrième unité est dévolue aux contrôles douanes sur tous types de produits. 

Comprenant également un espace administratif de plus de 200 m², le GUR pourra également accueillir des sessions de formation dispensés par le ministère de l’Agriculture pour les inspecteurs. 

2 000 conteneurs contrôlés par an

Grâce à ce nouvel équipement d’un montant de 2,6 millions d’euros, les conditions de travail du personnel en charge du contrôle des 190 000 équivalent vingt pieds (EVP) transitant par la plateforme se sont considérablement améliorées. Remplaçant avantageusement un ancien bâtiment trois fois moins grand, le GUR permet de réaliser toutes les opérations de contrôle – près de 2 000 conteneurs contrôlés chaque année – à couvert.

En outre, tous les contrôles sont regroupés en un seul et même lieu, ce qui facilite, là-encore, le travail des agents en charge des contrôles. Au global, et ainsi que s’en félicite Christian Boucard, directeur interrégional des Douanes, "le temps moyen de dédouanement est inférieur à 3 minutes en moyenne."

Un enjeu majeur pour l’avenir 

Le Guichet Unique Réglementaire est d’autant plus important pour l’avenir que le port va voir la nature de ses trafics évoluer au cours des prochaines années. À dominante énergétique pour l’heure, le cinquième port français pour l’importance de son trafic est appelé, en effet, à supporter la disparition de certains trafics majeurs comme le charbon.

Aussi, il se doit de disposer d’installations comme le GUR à même de faire face à l’augmentation des trafics existants ou à l’apparition de nouveaux trafics comme ceux liés à l’agroalimentaire à inspection contrôlée. D’ailleurs, le bâtiment nouvellement inauguré sera extensible en fonction des besoins. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format