Menu
S'identifier

Bolloré en passe de céder toutes ses activités logistiques en Afrique

Supply Chain Magazine | Maritime | publié le : 06.01.2022 | Dernière Mise à jour : 05.01.2022

Bolloré Africa Logistics opère actuellement 16 terminaux à conteneurs en Afrique.  

Crédit photo Groupe Bolloré / Bolloré Logistics

Le groupe Bolloré a passé un accord d’exclusivité avec l’armateur italo-suisse MSC pour la vente de l’intégralité de son pôle Bolloré Africa Logistics, pour un montant de 5,7 milliards d'euros (Md€). Un pôle qui compte près de 21 000 collaborateurs et est présent dans 42 ports.

Le groupe Bolloré a passé un accord d’exclusivité avec l’armateur italo-suisse MSC pour la vente de l’intégralité de son pôle Bolloré Africa Logistics pour un montant de 5,7 milliards d'euros (Md€), dette comprise. MSC a jusqu’au 31 mars 2022 pour remettre une promesse d’achat pour ce pôle transport et logistique comptant près de 21 000 collaborateurs, présent dans 42 ports et opérant dans le cadre de concessions 16 terminaux à conteneurs (Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun, Gabon, Congo, Togo, Guinée, etc.), 7 terminaux ro-ro (roll-on/roll-off), 2 terminaux à bois et un terminal fluvial, auxquels viennent s’ajouter des entrepôts et des concessions ferroviaires (Sitarail, Camrail et Benirail).

9 % de l'activité globale

Avec un chiffre d’affaires (CA) de 2,1 Md€ en 2020, Bolloré Africa Logistics a contribué sur la période à près de 9 % à l’activité globale du groupe dirigé par Vincent Bolloré (24,1 Md€ de CA). "La réalisation de la cession sera soumise à l’obtention d’autorisations réglementaires et des autorités de la concurrence compétentes ainsi qu’à l’accord de certaines des contreparties de Bolloré Africa Logistics, souligne le conglomérat français dans son communiqué. La décision d’exercer la promesse d’achat et la signature des accords y afférents ne pourront quant à elles intervenir qu’à l’issue des procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel compétentes et de certaines opérations de réorganisation internes au groupe." Cette opération illustre en tout cas la ‘fièvre acheteuse’ qui anime actuellement les armateurs.

> Lire l'intégralité de l'article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format