Louis Dreyfus Armateurs : nouveaux contrats sur le champ éolien de Saint-Nazaire

© LDA
Louis Dreyfus Armateurs confirme son positionnement dans les énergies marines renouvelables avec la signature de deux contrats sur le champ éolien en mer de Saint-Nazaire.
Baptisée LD Tide, la co-entreprise créée par Louis Dreyfus Armateurs (LDA) et Tidal Transit engrange les succès commerciaux. Sur appel d’offre, elle a été sélectionnée le 12 janvier par Éolien Maritime France, contrôlé par EDF Renewable et EIH, pour concevoir, construire et exploiter un navire destiné au transfert des équipes de maintenance du futur parc éolien au large de Saint-Nazaire. 

Mi-décembre, LD Tide avait déjà remporté l’appel d’offre lancé par GE Renewable Energy Offshore Wind pour concevoir, construire et exploiter deux navires de même type. La conception de ces "crew transfer vessels" (CTV) a été confiée à l’architecte naval Mauric basé à Nantes et leur construction sera réalisée en France par les chantiers Océa dès cette année pour une mise en service en 2022. 

Des navires porteurs d'innovations

Les trois navires battront pavillon français. Ils bénéficieront de plusieurs innovations dont une forme de coque "semi-swath" optimisant la tenue en mer et de dispositifs assurant un branchement électrique à quai. Construits en aluminium avec un plan porteur (T-Foil) pour réduire leur consommation de carburant, deux disposeront en outre d’une propulsion IMO Tier III hybride au moyen de batteries et d’hydrogène. À chaque transfert, ils transporteront jusqu’à vingt-quatre personnes et dix tonnes de fret à plus de vingt-cinq nœuds.

Transport maritime

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15