Vingt-sept navires épinglés par le 14e paquet de sanctions européennes

Article réservé aux abonnés

www.stoyanvassev.com

www.stoyanvassev.com

Crédit photo ©SCF
Le 24 juin, les États membres de l'UE ont formalisé un nouveau train de sanctions, inscrivant dans la liste européenne, publiée au Journal officiel de l'UE, 61 entreprises en raison de leur soutien au complexe militaro-industriel russe. Pour la première fois, le Conseil européen vise 27 navires, dont une bonne partie liés à la compagnie russe Sovcomflot.
Pour la première fois en quatorze trains de sanctions, le Conseil européen a dressé une liste spécifique de navires visant à la fois les opérations de Sovcomflot et la flotte de pétroliers clandestins. Soit 27 navires soumis à une interdiction d'accès au port et de prestations de services dont la plupart sont par ailleurs déjà inscrits sur les listes des États-Unis et du Royaume-Uni.

Il s'agit notamment de navires qui auraient transporté des équipements militaires pour la Russie, des céréales ukrainiennes volées ou des énergies (essentiellement du pétrole) via notamment une flotte clandestine.

L'action…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Règlementation

Transport maritime

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15