Le transport maritime de voitures, un business fiable pour les ports ?

Article réservé aux abonnés

BYD Explorer n°1

Lle premier porte-voitures construit en Chine, conçu pour l'exportation en Europe de voitures made in China, a opéré une première livraison en mars dans le port allemand de Bremerhaven.

Si les grands ports maritimes européens pensaient avoir trouvé un nouveau business avec les importations de véhicules électriques chinois, ils vont devoir revoir la copie. Le trafic automobile offre pourtant un relais de croissance aux ports dans un contexte de grand chambardement des flux. À condition de disposer de foncier. Quelques ports français sont bien positionnés.
Si les grands ports maritimes européens pensaient avoir trouvé un nouveau business avec les importations de véhicules électriques chinois, ils vont peut-être devoir revoir la copie. Les barrières douanières s’érigent ici et là, susceptibles de faire exploser les accords commerciaux entre blocs. Et, pour ajouter à la confusion en cette année ultra-électorale, l'échéance de 2035 fixée par les Vingt-Sept pour interdire la vente de véhicules à moteur thermique est de plus en plus chahutée par des partis politiques susceptibles de prendre plus de place dans le futur parlement européen.

Alors que les véhicules…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Port

Shipping

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15