Menu
S'identifier

Viridian va implanter sa première usine de lithium pour batteries aux Ports de Strasbourg

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 09.06.2022 | Dernière Mise à jour : 09.06.2022

Ce choix vaut pour l’aspect multimodal du site, avec l’accès au transport fluvial sur le Rhin, au rail et pour la proximité avec les axes routiers.

Crédit photo New Vision

Pour produire du lithium bas carbone destiné aux batteries des futurs véhicules électriques, l'entreprise Voriridian Lithium a choisi de s'implanter "au cœur de l'Europe" à Lauterbourg, qui appartient à Ports de Strasbourg. Les travaux de cette première usine commenceront en 2025.

Les Ports de Strasbourg, qui se considèrent comme la façade maritime du grand-Est au cœur de l’Europe, accueillent des entreprises à vocation industrielle et logistique sur ses terrains, sur 100 km le long de Rhin. Afin de produire 25 000 tonnes par an d’hydroxyde de lithium, destinées à pourvoir les batteries des futurs véhicules électriques, Viridian Lithium s’implante sur 20 hectares, sur les 48 que compte la plate-forme trimodale de Lauterbourg, à compter de 2025.

Ce choix vaut pour l’aspect multimodal du site, avec l’accès au transport fluvial sur le Rhin, au rail et pour la proximité avec les axes routiers. Mais également parce que la Région Grand-Est est un centre d’excellence en matière de chimie et de physique des matériaux et particulièrement dynamique quant à l’accompagnement des entreprises dans leurs projets.

Un lithium à intensité carbone "la plus basse au monde"

L’objectif de cette première usine de la société française basée à Strasbourg est, grâce à son processus de fabrication et au transport fluvial qui sera possible, de générer un lithium à intensité carbone la plus basse au monde, selon l'industriel. Ceci afin de permettre aux constructeurs de respecter les normes de neutralité carbone européennes. 

La cadence de production de l’usine passera à 100 000 tonnes annuelles à horizon 2030, de façon à alimenter 2 millions de véhicules électriques par an. 250 emplois directs seront ainsi créés, ainsi que 600 emplois indirects. Au total, Ports de Strasbourg représentent 10 000 emplois, notamment au sein des 500 entreprises clientes, sur les ports, soit Lauterbourg, Beinheim, Strasbourg et Marcholsheim, sur les darses ou ailleurs dans le Bas-Rhin. 8 millions de tonnes de marchandises y sont transportées annuellement, et 400 000 de manutentions opérées pour le trafic conteneurs.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format