Menu
S'identifier

Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach : bilan et perspectives

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 05.05.2022 | Dernière Mise à jour : 05.05.2022

Le trafic portuaire de la plate-forme trimodale comprend des produits métallurgiques, des minéraux, des matériaux de construction et des produits alimentaires et est considéré comme stable. À l’avenir, le port va travailler davantage sur le développement des trafics avec l’Allemagne, compte tenu de sa situation géographique.

Crédit photo Le Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach

Géré depuis un an par une Semop (Société d'économie mixte à opération unique) dirigée par CFNR transport SAS, filiale du groupe Rhenus, le Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach fait un bilan. Une zone de stockage de 8 500 m2 a notamment été aménagée. Des projets sont à l'étude concernant le développement du port et de ses trafics, et de la ZAC EcoRhena, située le long du canal d'Alsace. 

Le Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach fait son bilan après un an de gestion confiée à une Semop (Société d'économie mixte à opération unique) pour 30 ans, et dont le capital est détenu à 51 % par CFNR Transport SAS, filiale du groupe Rhenus, 34 % par le SMO et 15 % par la Banque des Territoires. "La nouvelle gouvernance s’est mise en place sans difficulté et nous permet d’être sereins pour l’avenir, constate Jean-Marc Thomas, directeur général de CFNR Transport SAS et de la Semop. Dans le cadre du programme d’investissement prévu, nous avons déjà aménagé une zone de stockage externe de 8 500 m2 et procédé au déploiement d’un nouveau système informatique de gestion."

Développer les trafics avec l’Allemagne

Le trafic portuaire de la plate-forme trimodale alsacienne comprend des produits métallurgiques, des minéraux, des matériaux de construction et des produits alimentaires et est considéré comme stable. À l’avenir, le port va travailler davantage sur le développement des trafics avec l’Allemagne, compte tenu de sa situation géographique. Six wagons doivent être acquis pour le transfert ferroviaire et le bâtiment administratif sera rénové.

"Grâce à la spécificité de ses équipements et aux perspectives de croissance du marché alsacien et des zones économiques outre-Rhin, nous comptons sur un potentiel de développement conséquent du Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach et de la future ZAC EcoRhéna", ajoute Jean-Marc Thomas. Des études sont prévues pour ce qui concerne la ZAC, situé le long du canal d'Alsace. La zone économique pourra ainsi être déployée : des terrains en bord à quai seront proposés à des fins commerciales et logistiques.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format