Menu
S'identifier

Le port lillois de Santes ouvre un nouvel entrepôt de 18 000 m²

Supply Chain Magazine | Fluvial | publié le : 25.10.2019 | Dernière Mise à jour : 04.11.2019

Deux cellules sont encore disponibles sur le nouvel entrepôt de 18 000 m² du Port de Santes.

Crédit photo Ports de Lille

Avec plus de 110 hectares, le Port de Santes est le plus vaste de la douzaine de sites développés et gérés par Ports de Lille. Un nouvel entrepôt a été inauguré le 23 octobre, qui s’inscrit dans un plan de modernisation de 60 M€.

Un nouvel entrepôt de 18 000 m² a été inauguré par Ports de Lille au sein du port de Santes, au sud-ouest de l’agglomération lilloise, le 23 octobre. Pour la première fois, l’opération avait été développée en blanc par Ports de Lille afin de s’adapter à l’évolution du comportement des chargeurs, moins enclins qu’avant à patienter lorsqu’ils projettent d’étoffer leurs capacités logistiques. Une des trois cellules a d’ailleurs déjà été louée par le prestataire DCdis, spécialiste du conditionnement/déconditionnement pour le secteur agroalimentaire déjà présent au sein d’un autre bâtiment. Les deux autres cellules sont encore libres et disposent chacune de bureaux, d’où la possibilité d’accueillir un ou deux locataires au sein de ce bâtiment aligné sur les standards de l’immobilier logistique actuel et certifié Breeam Very Good.

Le plus important en matière de trafic fluvial

Avec plus de 110 hectares, le Port de Santes est le plus vaste de la douzaine de sites développés et gérés par Ports de Lille, et ce nouvel entrepôt s’inscrit dans un plan de modernisation qui a impliqué quelque 60 M€ d’investissements. C’est dans ce cadre que le groupe agro-industriel Roquette s’est récemment installé dans un nouveau site de 41 000 ​​​​​​​m², qui s’ajoutent aux 48 ​​​​​​ 000 ​​​​​​​m² qu’il occupait déjà à proximité (et qui ont été réaménagés).

Le Port de Santes va en effet devenir une plaque tournante essentielle des opérations de Roquette, en misant sur le terminal multimodal en cours de finalisation, dans le cadre d’un vaste projet de transfert de la route vers le fluvial. Il est d’ailleurs en passe de devenir le plus important en matière de trafic fluvial de tous ceux gérés par Port de Lille.

D’autres acteurs ont étoffé leurs opérations à Santes récemment, à l’image du spécialiste du mobilier en bois massif Tikamoon, installé dans un ancien site d’Unilever. Sans compter des acteurs du recyclage et de l’économie circulaire tels que Verdipole ou Baudelet, qui ont pris du foncier supplémentaire pour assurer leurs opérations, et misent également sur le potentiel du fluvial.

Auteur

  • Maxime Rabiller

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format