Menu
S'identifier

Davantage de moyens pour Voies Navigables de France

Supply Chain Magazine | Fluvial | publié le : 07.05.2021 | Dernière Mise à jour : 07.05.2021

Le contrat d’objectifs et de performance de VNF vise les 75 milllions de tonnes de marchandises transportées par voie fluviale en 2030.  

Crédit photo VNF

Le ministère des transports a signé le contrat d’objectifs et de performance de Voies Navigables de France (VNF) incluant l’octroi d’une aide gouvernementale complémentaire de 175 M€. Avec cette enveloppe, débloquée dans le cadre du plan de relance, la dotation annuelle de VNF passe de 220 M€ en 2020 à 300 M€ en 2021. 

Le ministère des Transports a signé le contrat d’objectifs et de performance de Voies Navigables de France (VNF) incluant l’octroi d’une aide gouvernementale complémentaire de 175 millions d'euros (M€). Avec cette enveloppe supplémentaire, débloquée dans le cadre du plan de relance, la dotation annuelle de VNF va passer de 220 M€ en 2020 à 300 M€ en 2021.

Donner une nouvelle envergure au fluvial

A l’horizon 2030, ce sont plus de 3 milliards d'euros (Md€) qui devraient être investis dans les infrastructures fluviales, dont 1,9 Md€ dédiés à la régénération et à la modernisation du réseau (reconstruction/modernisation de barrages de navigation, installation de capteurs de suivi des niveaux d’eaux, développement de l’automatisation et de la téléconduite des écluses…). Il s’agit pour le gouvernement et le gestionnaire d’infrastructures de donner une nouvelle envergure au transport fluvial et de le confirmer comme un vecteur essentiel de la logistique de demain. Il estime que le volume de fret transporté par ce mode pourrait passer de 50 millions de tonnes de marchandises en 2020 à 75 millions en 2030.

Dans les deux prochaines années, VNF s’attachera notamment au développement de complémentarités avec les autres modes de transport via la signature de partenariats, à l’instar de celui paraphé en début d’année avec SNCF Réseau. "Des partenariats de même nature seront développés avec d’autres acteurs de référence, c’est par exemple prévu sur l’axe Seine avec Haropa, souligne VNF. L’optique est d’accompagner le développement de nouveaux trafics."

Lire également cet article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format