Menu
S'identifier

Création d'un prêt d'honneur pour encourager l'entreprise dans la filière fluviale

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 16.06.2021 | Dernière Mise à jour : 15.06.2021

De gauche à droite : Didier Leandri, président d’Entreprises Fluviales de France ; Guillaume Pepy, président d’Initiative France ; Juliette Bourdillon, vice-présidente d’Initiative France et présidente d’Initiative Seine Yvelines ; Thierry Guimbaud, directeur général de Voies Navigables de France.

Crédit photo DR

Un accord de partenariat entre le réseau Initiative France, Initiative Seine Yvelines, Voies Navigables de France (VNF) et Entreprises Fluviales de France a scellé la décision de lancer un fonds national de prêts d'honneur visant à soutenir la création, la reprise et la croissance d'entreprises de fret fluvial. Il vise à soutenir le développement d’une filière respectueuse de son environnement. La dotation initiale sera de 1 million d’euros.

Acquérir ou rénover un bateau, reprendre une entreprise de transport fluvial ou la développer sont des projets qui vont pouvoir se concrétiser grâce à la création d’un fonds national de prêts d'honneur, ceci pour soutenir le développement d’une filière écologique. Les acteurs du transport fluvial auront désormais accès au "prêt fluvial initiative" à taux zéro, accordé sans garantie, pouvant atteindre 75 000 € et servir éventuellement d’apport personnel pour obtenir un prêt bancaire 8 fois plus élevé.

Cela a été acté par un accord de  partenariat entre le réseau Initiative France, Initiative Seine Yvelines, Voies Navigables de France (VNF) et Entreprises Fluviales de France (E2F), le 8 juin dernier. La dotation initiale de ce fonds, soutenue financièrement par VNF, sera de 1 million d’euros,

"Un acteur essentiel de la logistique de demain"  

L’initiative vise à développer, voire "augmenter de moitié", les tonnages transportés, selon Thierry Guimbaud, ainsi qu’à créer des emplois : "Le contrat d'Objectifs et de Performance, que nous avons signé en avril 2021 avec l'Etat, fixe des objectifs forts de développement du fret fluvial. A l'horizon 2030, le volume de fret transporté par voie fluviale pourrait augmenter de moitié, ce qui porterait le potentiel trafic à plus de 10 milliards de tonnes-kilomètres, soit plus de 75 millions de tonnes de marchandises transportées par voie fluviale. Le lancement de ce dispositif accompagnera cette volonté de donner une nouvelle envergure au transport fluvial et de le confirmer comme un acteur essentiel de la logistique de demain", précise le directeur général de VNF.

9 entreprises sur 10 encore là après 3 ans 

Soutenu par le ministère de la transition Ecologique, le dispositif sera géré par l’association locale Initiative Seine Yvelines pour sa connaissance de l’activité sur l'axe Seine. "Neuf entreprises sur dix sont encore là après 3 ans d'existence lorsqu'elles bénéficient du financement et de l'accompagnement du réseau Initiative France", explique Juliette Bourdillon, présidente de l'association qui a vocation à être un outil de développement économique local, à laquelle incombera d'attribuer les prêts aux bateliers.

"C'est tout le réseau Initiative France qui s'engage dans ce projet et qui le portera, grâce à son fort ancrage local, sur tous les territoires afin de construire avec les bateliers des projets d'entreprise pérennes et créateurs d'emplois", développe Guillaume Pepy, président d'Initiative France. 

Un niveau de prêt jamais atteint par le passé

Le dispositif est accessible pour une entreprise qui a moins de 7 ans d’ancienneté et qui est basée en France. "Le relais pris par Initiative France au fonds Fluvial Initiative, jusque-là exclusivement géré par la Profession, permet aux entreprises de navigation d'accéder, par le biais d'un réseau de proximité dense et structuré, à un niveau de prêt jamais atteint par le passé et à un accompagnement personnalisé au montage de projets", constate Didier Leandri, président délégué général d'Entreprises fluviales de France. Car au-delà de l’aide financière, le réseau Initiative propose également d’accompagner les entrepreneurs, sur la durée, dans le développement de leur projet.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format