Menu
S'identifier

Wagons de fret : Inveho UFO accroît fortement sa production

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 05.10.2022 | Dernière Mise à jour : 10.10.2022

Inveho UFO a présenté un wagon bâché pour le transport de bobines d’acier lors du récent salon ferroviaire InnoTrans de Berlin. 

Crédit photo Olivier Constant

Le leader français de la construction et de la maintenance de wagons de fret prévoit de fortement augmenter sa production de wagons en 2023 pour faire face à la demande.

C’est une période faste à laquelle Inveho UFO, Le leader français de la construction et de la maintenance de wagons de fret, doit faire face actuellement. Celle d’une demande très soutenue dans le domaine de la fourniture de wagons. Cette hausse à venir s’effectuera dans un contexte d’augmentation des durées de livraison, la crise sanitaire ayant entraîné des tensions dans la chaîne d’approvisionnement des matières premières et des essieux.

Augmentation des cadences

Prévoyant de livrer plus de six cents wagons cette année, la société met en œuvre les moyens qui vont lui permettre d’accroître sensiblement le nombre d’unités produites en 2023. L’augmentation à venir est très substantielle en effet puisque "nous prévoyons de livrer plus de neuf cents wagons à partir de notre usine d’Orval (Cher) l’année prochaine. Afin de nous doter de cette capacité supplémentaire, nous procédons actuellement à des investissements à hauteur de 0,5 M€. Portant sur une surface de 1 800 m², l’aménagement d’une zone complémentaire d’assemblage de wagons deviendra opérationnel d’ici fin novembre 2022", explique Julien Mathiaud, directeur général d’Inveho. Avant d’ajouter que "les coûts matières premières ont fortement impacté les contrats en cours. L’intégralité des accords commerciaux a donc dû être revue en conséquence avec les clients".

Un wagon bâché Shimmns

S’agissant du plan de charge de l’entreprise qui devrait ainsi faire passer son chiffre d’affaires de 80 M€ cette année à plus de 110 M€ en 2023, celui-ci est à présent en partie rempli jusqu’en mi-2024. 

Parmi les livraisons en cours figurent celles du loueur de wagons Ermewa. Un de ces wagons, doté d’un système d’automatisation des ouvertures et fermetures des portes ainsi que de la toiture était d’ailleurs récemment présenté au salon ferroviaire InnoTrans de Berlin, du 20 au 23 septembre 2022. Au cours de ce même événement, Inveho UFO a présenté un wagon bâché Shimmns pour le transport de bobines d’acier en produits finis. Ce wagon illustre le renouvellement du parc de wagons utilisés par l’activité sidérurgique. 

Un nouveau projet

Au-delà de la commande géante d’Ermewa (plus de 1 100 wagons en plusieurs lots depuis 2020) et de ceux destinés à la sidérurgie, Inveho UFO peut également s’appuyer sur la livraison des premiers wagons porte-conteneurs. Il s’agit là d’une nouvelle activité puisque les premiers des 200 wagons de ce type ont été livrés fin 2021. "Nous avons beaucoup de demandes pour ce type de wagons. D’autant que nous avons beaucoup travaillé sur leur tare. Le gain d’une tonne ainsi obtenu a pu être transformé en autant de charge marchande pour certains clients, poursuit le dirigeant. "Nous travaillons sur un projet majeur qui pourrait être dévoilé dans ce même secteur courant 2023."

En attendant, la société devra faire patienter ses clients. Alors que les délais de livraison après commande étaient de l’ordre de 12 à 14 mois avant la crise, ceux-ci sont passés à 18 mois au mieux à présent. Il s’agit là d’une conséquence directe des tensions existant au niveau des matières premières, de la fourniture des essieux et des délais administratifs d’homologation des matériels. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format