Menu
S'identifier

Un report modal inversé en Livradois-Forez

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 09.03.2022 | Dernière Mise à jour : 09.03.2022

Le Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez souhaite s’inscrire dans la durée et non faire repartir le trafic fret pour une durée limitée à six mois. 

Crédit photo Olivier Constant

La fermeture pour cause de mauvais état de la voie de la ligne capillaire fret Courpière-Giroux fin décembre 2021 a entraîné la mise en place d’une desserte routière. Plus au Sud, l’exploitation de la ligne Rivesaltes-Axat a été pérennisée.

Le retard d’investissement dans la pérennisation des lignes capillaires fret se fait de plus en plus sentir. Le dernier exemple en date concerne la ligne Courpière-Giroux, dans le Puy-de-Dôme, dont la gestion est assurée par le Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez.

Cette ligne de 11 kilomètres (km) a, en effet, fermé le 31 décembre 2021. C’est le mauvais état de la voie qui a justifié la décision prise de suspendre sine die la desserte fret. Assurée par Combrail depuis 2017, l’exploitation de la ligne reposait, alors, sur un aller-retour quotidien transportant à l’aller des bobines de papier pour en faire du carton ondulé et des chutes de carton au retour. Les tonnages étaient croissants puisque de 34 000 tonnes à l’origine, ils étaient montés à 40 200 tonnes en 2021.

Risque de cessation d’activité pour Combrail

D’après une expertise réalisée aux frais de Combrail, le coût des travaux permettant une reprise quasi-immédiate du service ferroviaire est évaluée à 46 850 €. Selon Frédéric Brohan, gérant de l’opérateur ferroviaire de proximité Combrail, "notre client, les Papeteries de Giroux, a déjà accepté d’avancer la somme pour que la desserte ferroviaire puisse reprendre. Nous sommes prêts, de notre côté, à financer une partie de ces travaux sous réserve qu’on redéfinisse la gouvernance de la ligne. En attendant, ce sont trois transporteurs routiers qui assurent provisoirement le service".

Et de prévenir que "si une solution n’est pas trouvée d’ici au 31 mars 2022, nous serons obligés de mettre la clef sous la porte ." Cela constituerait, alors, une première, tous les opérateurs de fret de proximité (OFP) créés en France depuis plus d’une décennie étant toujours actifs ou ayant été repris par d’autres opérateurs.

Une porte de sortie

La nouvelle gouvernance précitée, le Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez ne veut pas en entendre parler, les élus étant dans une logique de ligne d’une longueur totale de 150 km. Il existe, néanmoins, une porte de sortie. Celle de la DSIL (Dotation de Soutien à l’Investissement Local) qui pourrait être débloquée courant 2022.

Elle porterait sur un montant de 0,5 million d'euros (M€), réparti entre l’Etat (0,4 M€) et le Syndicat Mixte (0,1 M€). Le Syndicat ferroviaire pose, toutefois, deux conditions. La première est que l’industriel s’engage à utiliser à nouveau le rail dès lors que les travaux de remise en état de la section Courpière-Giroux seront achevés courant 2023. La seconde prévoit que la Région Auvergne-Rhône-Alpes soutienne cette reprise, voire cette extension du service fret au travers du Contrat de Plan Etat Région 2022-2028.

Les mauvaises nouvelles concernant Courpière-Giroux contrastent singulièrement avec celles de la ligne Rivesaltes-Axat. Desservie à la fois en service touristique et fret, cette ligne située en Région Occitanie était également menacée de fermeture pour cause de mauvais état de la voie. Mais une aide exceptionnelle d’1,5 M€ de la part de l’Etat va permettre de pérenniser les dessertes précitées dont celle de Régiorail (wagons isolés) sur la section Rivesaltes-Caudiès.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format