Menu
S'identifier

Nippon Express lance une nouvelle ligne intermodale entre la Chine et l’Europe

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 14.06.2022 | Dernière Mise à jour : 14.06.2022

Le trajet de cette liaison hebdomadaire dure de 50 à 55 jours entre le Xi’an et Duisbourg en Allemagne, la principale destination de la nouvelle route de la soie.

Crédit photo Nippon Express

Dans un contexte de fortes perturbations des trafics aux abords des ports chinois du fait de la politique zéro covid défendue par Pékin et de défi logistique représenté par la guerre en Ukraine, le logisticien japonais Nippon Express a lancé une nouvelle liaison intermodale entre la Chine et l’Europe via la Mer Caspienne.

Face aux fortes perturbations des trafics aux abords des ports chinois du fait de la politique zéro covid défendue par Pékin et face au défi logistique représenté par la guerre en Ukraine, le logisticien japonais Nippon Express a lancé début avril une nouvelle liaison intermodale entre la Chine et l’Europe via la Mer Caspienne, qui contourne la zone de conflit et évite le port engorgé de Shangaï.

Les marchandises sont acheminées par le train de différents sites de production chinois vers le port d’Aktaou, au Kazakhstan, puis par navire vers Bakou, en Azerbaïdjan, et de nouveau par train vers Istanbul, en Turquie. Les derniers kilomètres sont effectuées en train ou par camion vers l’Europe entière. Le trajet de cette liaison hebdomadaire dure de 50 à 55 jours entre le Xi’an et Duisbourg en Allemagne, la principale destination de la nouvelle route de la soie.

Dans le sillage de la crise sanitaire

Cette nouvelle liaison s‘ajoute aux lignes ferroviaires régulières déjà assurées par le China Railway Express de NX, qui effectue la liaison entre le Xi’an et Duisbourg en 25 jours. Nippon Express avait fortement développé son trafic ferroviaire entre la Chine et l’Europe dans le sillage de la crise sanitaire, et de l’explosion du coût du fret aérien (5 jours de trajet entre la Chine et l’Europe).

La compagnie -qui avait acquis de nouveaux clients notamment dans l’industrie automobile- avait doublé, en 2021, le nombre de ses trains marchandises circulant entre l’Europe et la Chine, passant de 2 500 à 5 000 aller-retours par an. Nippon Express exploite 23 lignes ferroviaires régulières entre la Chine et l’Europe, notamment entre le Xi’an et Duisbourg (25 jours de train), Shangai et Hambourg ainsi qu’entre Qingdao et Budapest.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format