Menu
S'identifier

Fret ferroviaire : la plateforme multimodale de Vierzon s’agrandit

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 11.06.2020 | Dernière Mise à jour : 11.06.2020

Le groupe Combronde a décidé de traiter du fret national en complément du fret maritime réalisé en relation avec le port du Havre.

Crédit photo Combronde

Afin d’accompagner la montée du trafic combiné rail-route, le groupe auvergnat Combronde investit sur sa plateforme de Vierzon. Celle-ci disposera d’une troisième voie à compter du début 2021. 

Les signaux positifs se multiplient en faveur du transport combiné rail-route. Les projets de développement sont en effet nombreux et touchent à la fois les installations et les réseaux de lignes exploitées par les différents opérateurs. Au sein de ces opérateurs, le groupe Combronde est le dernier en date à avoir présenté son projet, celui d’une extension de sa plateforme multimodale de Vierzon. Il a, à cette fin, acquis 1,7 hectare de surface supplémentaire qui servira, pour partie, à étendre le faisceau ferroviaire. Celui-ci passera de deux à trois voies au début de l’année 2021. La longueur de cette nouvelle voie sera de 550 mètres. 

Développer le fret national

Cet investissement global de 0,5 million d’euros servira les nouvelles ambitions de l’opérateur. Il a décidé de traiter du fret national en complément du fret maritime réalisé en relation avec le port du Havre. Comme l’explique François de Beauregard, directeur général de Prestalog, une filiale du groupe Combronde, "cette voie supplémentaire n’a pas que pour objectif de travailler avec Le Havre. Grâce à l’extension de nos capacités de traitement, nous souhaiterions également nouer des partenariats et accueillir de nouveaux opérateurs sur le site".  

Les nouvelles installations permettront donc de traiter des caisses mobiles, c’est-à-dire des conteneurs de différentes longueurs dédiés uniquement au trafic rail-route. "Cela nous permettra de compenser, pour partie, la difficulté que nous avons de recruter des chauffeurs routiers. Cette opération nous inscrit aussi dans la problématique de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de nos clients. Il y a donc des enjeux de réduction de CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique. Là encore, le transport combiné rail-route peut constituer une vraie solution, y compris pour du transport de marchandises domestique."

Poursuite de la montée en puissance

Devenue opérationnelle le 24 juin 2015 à la faveur d’un investissement de 4,2 millions d’euros et de la mise en place d'une relation bihebdomadaire mise en place entre Le Havre, Vierzon et Clermont-Ferrand, la plateforme multimodale de Vierzon va donc poursuivre sa montée en puissance. "Nous avions commencé avec moins de 3 000 conteneurs annuels et nous en sommes, à présent, à 8 000", se félicite Yann Le Drezen, son responsable commercial. Avant d’ajouter que "nous devons toujours convaincre les clients qui ont peur du ferroutage en raison du risque de mouvements sociaux. Avec nos équipes, dont l’effectif a été quadruplé en l’espace de quatre ans (40 salariés actuellement – NDLR), nous sommes parvenus à démontrer durant ce laps de temps que c’était quand même un mode très fiable, sécurisé et qui permet à la région de se développer car on va de plus en plus loin au départ de Vierzon".  

Auteur

  • Olivier Constant 

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format