Menu
S'identifier

CargoBeamer teste une liaison directe entre les Pays-Bas et la Lituanie

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 02.06.2020 | Dernière Mise à jour : 09.06.2020

Le système de ferroutage CargoBeamer permet de charger et décharger simultanément et rapidement plusieurs semi-remorques à bord de wagons spécialement conçus pour la manoeuvre.

Crédit photo CargoBeamer

L'entreprise de technologie ferroviaire allemande CargoBeamer organise un projet pilote de transport de remorques par train depuis l'Allemagne vers la Lituanie. Le trajet de 1 600 km dure 35 heures. Huit entreprises de transport et centres logistiques ont recours au service appelé à se développer. 

Cargobeamer, entreprise de Leipzig (ex-RDA), vient d’organiser un trajet pilote entre Kaldenkirchen, à la frontière germano-néerlandaise et le terminal ferroviaire de Sestokai, en Lituanie. Le trajet a été effectué en 35 heures sur les 1 600 km de la voie ferroviaire dite "Rail Baltica". Le système de ferroutage CargoBeamer, présenté pour la première fois en 2010 par la société du même nom, permet de charger et décharger simultanément et rapidement (20 min pour une rame entière selon le constructeur) - avec ou sans grue - plusieurs semi-remorques à bord de wagons spécialement conçus pour la manoeuvre. Le chargement se fait de façon latérale ou verticale. 

Un fort potentiel d’avenir

La société de transports ferroviaires lituanienne LG Cargo (Lietuvos gelezinkeliai), et PKP Cargo, la société polonaise de fret ferroviaire, étaient associées à l’opération. Du côté des clients, on retrouve huit gros transporteurs et sociétés de logistique, dont le transporteur lituanien Girteka, qui avait fait parler de lui au début de la crise du coronavirus en annonçant des diminutions de salaire pour ses conducteurs.

L’essentiel du fret transporté entre la Lituanie et l’Europe de l’ouest via la Pologne l'est aujourd’hui par la route. "La Lituanie est la patrie de gros logisticiens, souligne Hans-Jürgen Weidemann, CEO de CargoBeamer. Le transport durable par voie ferrée entre l’Europe centrale et la Baltique a, à nos yeux, un fort potentiel d’avenir."

Des conséquences positives sur l’environnement

"Le trajet entre l’Europe de l’Ouest et la Lituanie via la Pologne est pour l’heure dominé par la route, rappelle de son côté Czeslaw Warsewicz, le gérant de PKP Cargo. Cet état de fait est insatisfaisant, et nous voulons le changer. C’est pourquoi nous travaillons avec nos partenaires au développement d’une offre de transport compétitive, qui aura des conséquences positives sur l’environnement. Le rail offre par ailleurs un gain de sécurité par rapport à la route." "Ce premier transport marque un tournant pour le marché du fret. Il garantit pour tous les acteurs de la chaîne logistique le transport rapide et fiable de marchandises, grâce aux synergie entre plusieurs partenaires", explique pour sa part Egidijus Lazauskas, CEO de LG Cargo. 

La ligne Rotterdam-Riga - soutenue à hauteur de 5,5 millions d’euros par l’Union européenne - doit devenir la première en exploitation commerciale pour CargoBeamer, qui a déjà mené plusieurs projets pilotes, notamment au siège de Volkswagen et entre l’Allemagne et l’Italie. Un financement de 7 millions d’euros a également été accordé par l’Union européenne pour équiper le port de Calais.

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format